National

Le maire de Bizerte dit continuer à exercer en dépit de son limogeage

Le président de la mairie de Bizerte limogé par décret à la date du 28 novembre 2022, Kamel Ben Amara a indiqué qu’il continuait à exercer ses fonctions à distance. Il a assuré qu’il n’y avait pas de blocage au niveau de la municipalité.

Dans une déclaration accordée à Radio Monastir à la date du 25 janvier 2023, Kamel Ben Amara a expliqué qu’il avait choisi de travailler à distance afin de ne pas compliquer davantage la situation. Il a, aussi, indiqué que les serrures de son bureau avaient été changées.

« J’ai fait appel à la décision de démissionner. Le tribunal administratif devait trancher au bout de dix jours. Pour des raisons que je juge compréhensibles, le tribunal a décidé de demander à la présidence de la République les raisons derrière cette décision… Le tribunal administratif finira par trancher. Je respecte cela. J’exerce à distance afin de ne pas compliquer la situation… Ma vice-présidente a été attaquée par des agents municipaux et des syndicalistes… Ma vice-présidente avait limogé la secrétaire générale de la municipalité… Quelle que soit la décision du tribunal, je la respecterai », a-t-il déclaré.

Selon lui, la vice-présidente a été attaquée et on l’a obligé à signer certains documents. Elle a été séquestrée durant trois heures dans son bureau. L’incident a eu lieu à la date du 23 décembre 2022. Il a indiqué qu’on tentait de lui porter atteinte. Il a, aussi, précisé que le Conseil municipal continuait à fonctionner correctement. 

 

 

S.G


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page