National

Le gouverneur de Kébili séquestré par les employés de la société environnementale

 

Les employés de la société environnementale de Kébili auraient séquestré le gouverneur de la région. C’est ce qu’on comprend de la déclaration de Hédi Lahmar, secrétaire général du syndicat de base des cadres et agents de la Société d’environnement, de plantation et de jardinage de Kébili, faite lundi 23 janvier 2023 à la Tap.

 

En effet, M. Lahmar a affirmé que « dans un mouvement d’escalade des protestations des employés de la société qui ont commencé, le matin même devant le siège du gouvernorat, en incendiant des pneus devant l’entrée, le gouverneur a été empêché de quitter les locaux jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée et qui réponde à leurs attentes, principalement le paiement des salaires impayés ».

Et de spécifier que tous les agents et cadres du gouvernorat ont quitté les locaux après la fin de la réunion tenue la matinée du lundi 23 janvier 2023, à l’exception du gouverneur.

 

Le syndicaliste a appelé les autorités régionales et centrales, les sociétés pétrolières implantées dans la région ainsi que tous les participants au capital de la société à prendre leur responsabilité et à trouver une solution radicale au dossier, notamment pour le volet financier.

Le tout avec une menace à peine voilée en ce qui concerne la possibilité que les mouvements de protestations prennent de l’ampleur pour atteindre les champs pétroliers et gaziers de la région.

 

Hédi Lahmar a précisé que les employés n’ont pas été payés pour le cinquième mois consécutif, ce qui a créé une tension et les a poussés à entamer des mouvements de protestation depuis le début du mois de janvier courant.

 

I.N


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page