National

Le Front du salut national dénonce des pratiques ''dépassées''

Une manifestation a démarré, ce samedi 15 octobre 2022, de la place de la monnaie à Tunis en direction du Théâtre municipal de Tunis sur l’Avenue Habib Bourguiba, faisant suite à l’appel du Front du salut national à dénoncer les orientations du président de la République, Kais Saïed.

Les participants à cette manifestation ont scandé des slogans, appelant au « départ de Kais Saïed et au retour du processus démocratique ».

Des dirigeants du Front, comme Ahmed Néjib Chebbi, Jawhar Ben Mbarek ou Habib Bouagina, étaient présents, tout comme des leaders du mouvement Ennahdha, tels Noureddine Bhiri et Imed Khemiri.

Le Front du salut national a, par ailleurs, indiqué dans un  communiqué, publié ce samedi, que plusieurs de ses partisans, surtout à l’intérieur du pays, ont été la cible de blocages et de répressions, alors qu’ils étaient en route vers la capitale.

Le Front dénonce ces pratiques et cette politique -considérées comme dépassées- menées par le pouvoir du « coup d’Etat » et qui confirment au monde entier qu’il n’y a aucun respect du droit de manifester et annoncent un retour aux répressions sécuritaires, a encore ajouté le même communiqué.

Le Front a pointé du doigt la responsabilité du ministre de l’Intérieur dans ce qui risque de se passer, tout en assurant qu’il aura recours à la justice contre lui et contre ceux qui sont impliqués dans ce genre de pratiques, car « le droit de manifester est garanti par la Constitution de la révolution », selon le communiqué.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page