National

Le CSM dans la ligne de mire de Kaïs Saïed

 

Le président de la République, Kaïs Saïed a abordé la réforme de la justice, en marge de sa rencontre, lundi 8 novembre 2021, avec la cheffe du gouvernement Najla Bouden et le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine. 

Le président de la République a rappelé encore une fois que plusieurs personnes qui l’accusaient de coup d’Etat devraient être jugées, sauf que leur jugement et la reddition des comptes pour les crimes qu’ils auraient commis devrait avoir lieu dans les palais de justice et dans le cadre d’une justice indépendante et non infiltrée par la politique.

“Quand j’ai appelé à la réforme du CSM, j’ai indiqué que cela se passerait avec la participation, bien évidemment, des juges intègres et qui étaient nombreux. Il faut mettre un terme à cette situation chaotique, et qui serait dûe à un ensemble de lois mises pour servir des intérêts particuliers”, souligne-t-il. 

Il convient de souligner que le président de la République saisit toutes les occasions pour rappeler la nécessité de la réforme de la justice, et ce à travers, le CSM. D’ailleurs, il avait sommé la ministre de la justice d’élaborer une projet portant sur le conseil. Cette demande a été fortement contestée par le CSM, mais les différentes structures régissant le secteur de la justice, estimant que la réforme attendue et légitime ne peut avoir lieu dans le cadre des mesures exceptionnelles. 

S.H


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page