National

Le 20H d'El Wataniya tourné en dérision

Lors du bulletin des informations de 20h diffusé par la Télévision publique El Wataniya le 9 janvier 2023, la jouraliste Samia Hassine a affirmé que le lait et les produits laitiers nuisaient à la santé des personnes âgées. Elle a usé de cette déclaration comme phrase d’introduction pour un reportage évoquant la pénurie de lait et la crise au niveau de ce produit. L’événement est loin d’être passé inaperçu et une grande partie des internautes et des personnalités publiques ont fortement critiqué la chose.

L’ancien député de Qalb Tounes, Oussama Khlifi a cru au départ à un canular. Il a, par la suite, partagé un extrait montrant la déclaration en question et a accompagné sa publication du texte suivant : « Je vous jure d’appliquer l’article 80 et de geler tout individu osant en rire ».

Le célèbre blogueur Mehrez Belhassen (ex Extravaganza) a baptisé la Télévision Nationale de « Tunis 7 », nom utilisé en temps de Zine El Abidine Ben Ali. Il a qualifié le bulletin d’informations de médiocre et a estimé que le prochain reportage portera sur les méfaits du transport public, des médicaments, du café, du sucre et autres produits manquant en raison de la pénurie. Il a appelé, d’un ton ironique, la Télévision Nationale à diffuser un documentaire évoquant les méfaits de la nourriture en général. Il a considéré que ce comportement était honteux. Il a, également, rappelé que la Télévision Nationale dépensait près de soixante millions de dinars par année. Il a insisté sur l’importance de réformer les médias publics.

Le médecin, Dhaker Lahidheb a, quant à lui, baptisé le bulletin d’informations de « Les Informations du gouverneur ». Il a affirmé que ce bulletin d’information avait mis les citoyens en garde contre les méfaits de la dignité et de la démocratie. Ils seraient plus dangereux que le tabagisme.

La déclaration de la journaliste a été relayée par plusieurs pages Facebook. Certains ont considéré qu’il s’agissait d’une erreur majeure en raison des circonstances accompagnant la chose. Les publications ont insisté sur la disponibilité du lait et ont considéré que l’État devait veiller à la distribution du lait dans les points de vente avant d’évoquer les méfaits.

De son côté, Samia Hassine est intervenue, le 10 janvier 2023 durant l’émission « Sbeh Ennes » animée par Jihen Miled sur Mosaïque FM, afin d’expliquer les raisons derrière cette déclaration. Elle a tenu à préciser qu’elle était chercheuse en communication et qu’elle était dans l’obligation d’informer et sensibiliser le public. Elle a insisté sur les dangers que représentait la consommation du lait. Mme Hassine a considéré que le citoyen lambda ne pensait pas à la question du soutien ou de la propagande exercée par la Télévision Nationale au profit du pouvoir en place. Elle a assuré qu’il s’agissait de sujets évoqués par les entités concernées par un conflit politique. Elle a, aussi, considéré que la pénurie de lait était le fruit des actions des spéculateurs. Elle a repris la théorie du président de la République, Kaïs Saïed, critiquant la disponibilité du yaourt et autres produits laitiers parallèlement au manque de lait. Elle a assuré que les Tunisiens étaient conscients du rôle des spéculateurs.

 

S.G


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page