National

L'association Namaa sort de son silence : Hamadi Jebali n'a jamais été membre


Le comité de défense de l’association Namaa poursuivie en justice pour blanchiment d’argent et financement du terrorisme a organisé, mardi 12 juillet 2022, une conférence de presse pour démystifier l’affaire. 

 

Le comité composé de trois avocats a fait savoir que l’association avait pour vocation le développement économique et n’était guère une organisation caritative accusant la partie plaignante d’avoir induit en erreur l’opinion publique. 

Il a, dans ce sens, démenti les allégations de la porte-parole du parquet près le pôle anti-terroriste au sujet de présumés financements étrangers reçus durant les dix dernières années et dont la valeur s’élève à vingt millions de dinars. 

 

Le comité a affirmé que l’association exerçait ses activités en toute légalité depuis l’obtention de son visa en 2011 alors que Mohamed Ghannouchi était encore Premier ministre. 

Revenant sur l’implication de l’ancien chef du gouvernement, Hamadi Jebali, les avocats de la défense de l’association Namaa ont signalé que le dirigeant nahdhaoui n’avait jamais fait partie de l’organisation ni en tant que fondateur ni en tant que membre.

Le comité a indiqué, également, que l’implication de Hamadi Jebali avait pour but de politiser davantage l’affaire niant tout lien entre la présumée fortune du politicien et l’association. 

Hamadi Jebali a été interpellé par la brigade antiterroriste d’El Gorjani le 23 juin sur ordre du parquet près le pôle judiciaire antiterroriste. Après son audition, il a été relâché. 

 

N.J. 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page