National

L'AMT répond au ministère de la Justice


 

Le bureau exécutif de l’association des magistrats tunisiens (AMT) a rendu public un communiqué, ce jeudi 7 juillet 2022, pour répondre au ministère de la Justice à propos de la visite du président d’honneur de l’Union internationale des magistrats (UIM), Christophe Regnard.

 

L’AMT assure que l’UIM est une organisation internationale regroupant les associations judiciaires de 94 pays, soulignant qu’elle représente cette union en Tunisie puisqu’elle en est membre, depuis 1961.

 

Le même communiqué précise que les associations membres de l’UIM adressent les demandes de rencontres aux parties officielles lors des visites des délégations. L’AMT ajoute qu’elle avait entrepris cette procédure en collaboration avec l’UIM dès que son président d’honneur fût chargé d’effectuer une visite en Tunisie. Elle souligne que les demandes de rencontres ont été adressées à la présidence de la République, la présidence du gouvernement, le ministère de la Justice et le conseil supérieur provisoire de la magistrature, notant qu’un préavis de la visite avait été adressé au ministère des Affaires étrangères.

 

L’AMT se dit surprise du fait que le ministère de la Justice ne soit pas au courant des procédures judiciaires concernant l’UIM, constatant la position passive du ministère qui ne s’était pas rattrapé afin de préserver l’image de la Tunisie.

 

Le ministère de la Justice a rendu public un communiqué, ce jeudi 7 juillet 2022, pour s’expliquer à propos des informations selon lesquelles les institutions de l’Etat n’avaient pas répondu à une demande de rencontre du président d’honneur de l’Union internationale des magistrats. Le ministère a assuré n’avoir reçu aucune demande officielle de rencontre ou un avis à propos de la visite.

Le ministère explique que les rencontres officielles avec les représentants des instances et des parties étrangères se déroulent selon des mesures et des formules bien déterminées obéissant aux traditions diplomatiques (ministère des Affaires étrangères) et à travers la direction concernée (la direction de la coopération internationale).

 

S.H


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page