Economie tunisie

L'ajustement du prix de vente des carburants ne doit pas dépasser 7%

L’arrêté de la ministre de l’Industrie, des Mines et de l’Energie et de la ministre des Finances du 23 novembre 2022, portant modification de l’arrêté du ministre de l’énergie, des mines et de la transition énergétique et du ministre des finances du 31 mars 2020 fixant la composition et le fonctionnement de la commission technique chargée de la fixation et du suivi des prix de vente des produits pétroliers finis importés et ceux raffinés localement, est paru dans le JORT, ce mercredi 23 novembre 2022.

Selon les dispositions de cet arrêté, la valeur de l’ajustement mensuel du prix de vente au public, ne peut, désormais, excéder, à la hausse ou à la baisse, le taux de sept pour cent (7 %) du prix de vente en vigueur depuis le dernier ajustement.
 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page