National

La justice militaire examinera les incitations à la rébellion (Vidéos)

Taoufik Charfeddine, ministre de l’Intérieur, a parlé, ce lundi, des tentatives d’impliquer l’institution sécuritaire dans les tiraillements politiques. Il a aussi déploré les actes d’un ancien haut responsable qui assumait des fonctions d’une institution de défense des droits de l’Homme.

éDes dépassements ont été commis mais les agents de sécurité ont avancé la retenue pour ne pas provoquer une polémique. Mais conformément à la loi, les agents sont obligés d’informer le ministère public des faits et de faire un rapport détailléé.

Le ministre de l’Intérieur a révélé qu’il ne poursuivra pas les concernés mais quand leurs actes touchent la sûreté de l’Etat ceci le dépasse.

Il a ajouté que certains ont essayé d’inciter les agents à la rébellion et ceci est un fait très grave. Cette affaire a été transférée au ministère public qui, comme l’impose la loi, transférera le dossier à la justice militaire car des sécuritaires sont impliqués, a-t-il encore expliqué. 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page