National

La FTDJ condamne la dégradation sans précédent de la liberté des médias

 

La Fédération tunisienne des Directeurs de Journaux (FTDJ), a rendu public un communiqué, jeudi 5 janvier 2023, à l’issue de la réunion de son comité directeur périodique pour revenir sur la situation des médias en Tunisie sur le plan financier, mais aussi en ce qui concerne la liberté de presse.

 

La FTDJ a salué la décision « positive » du gouvernement, concernant la prolongation de la prise en charge par l’État des cotisations sociales des journaux papiers.

Toutefois, la fédération a condamné la dégradation « sans précédent » de la situation de la liberté des médias, plus précisément, à la suite de l’utilisation du décret 54 pour condamner les journalistes et les directeurs des établissements.

 

La FTDJ a dénoncé la dégradation de la gestion des médias en tant que service public, notant l’absence de communication entre le gouvernement et les médias. Elle a, également, pointé les difficultés rencontrées par plusieurs établissements médiatiques qui les conduiront vers la disparition du paysage médiatique.

 

S.H


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page