International

La France frappée par la cinquième  vague de la pandémie de covid

Le ministre français de la Santé Olivier Veran ainsi que le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy ont exprimé leurs inquiétudes face à la poussée de l’épidémie dans l’héxagone.  

La France est submergée par la vague épidémique qui est en train de déferler sur l’Europe.

L’augmentation des chiffres de contaminations, des taux d’incidence et les modélisations qui sont faites ont de quoi inquiéter.

“La cinquième vague est là, elle est là probablement depuis la mi-octobre”, a déclaré Jean-François Delfraissy. 

En précisant qu’il y a “une accélération, c’est clair, de la cinquième vague et on va la voir sur les semaines qui viennent”, a-t-il prévenu, évoquant la phase d’hiver où le virus circule plus et le variant Delta “extrêmement transmissible”.

Avec près 20 000 nouveaux cas par jour, les chiffres de la contamination de ce mardi 16 novembre montrent l’ampleur de la vague.

Selon Jean-François Delfraissy, les prévisions indiquent que le nombre d’hospitalisation par jour lié au coronavirus pourrait monter jusqu’à 1 400 “probablement peut-être début décembre”.

Le président du Conseil scientifique estime que le système de soins à la capacité de faire face à cette cinquième vague “à condition que nous utilisions tous les outils de la boîte outils”, évoquant la vaccination des personnes non encore vaccinées mais aussi la dose de rappel.

Jean-François Delfraissy a par ailleurs estimé qu’une dose de rappel, limitée actuellement aux personnes les plus âgées et les plus fragiles, devra probablement être étendue à l’ensemble de la population.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page