National

La corporation des magistrats émue suite au décès de leur confrère Ramzi Bennour

 

Le décès du juge près le Tribunal de première instance de Sousse Ramzi Bennour, succombant à une crise cardiaque suite à une longue maladie, a suscité l’émoi de la corporation des magistrats. 

 

 

Ainsi plusieurs syndicats et associations de magistrats ont déploré sa perte. Certains de ses confrères particulièrement émus ont rappelé l’oppression qu’il a subie à travers son limogeage en 2012 par l’ancien ministre de la Justice et dirigeant nahdhaoui, Noureddine Bhiri.

 

 

Feu Ramzi Bennour obtient gain de cause par le Tribunal administratif en 2021 où il est réintégré dans ses fonctions et affecté au Tribunal de Sousse. Mais le mal est déjà fait car, entretemps, il avait été privé de son salaire et de sa couverture sociale, et donc n’a pas pu se soigner. En effet, après son limogeage, il a découvert une maladie cardiovasculaire et une insuffisance rénale.

 

Paix à son âme


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page