National

La coopération Tuniso-Libyenne au centre d’une rencontre de haut niveau entre Dbeibah et Bouden : À défis communs, réponses communes


 
Au cours de cette réunion, un certain nombre de dossiers d’intérêt commun ont été évoqués, notamment celui de la coopération bilatérale, de la sécurité et de la coordination entre les deux pays frères pour mettre en œuvre les mesures à même d’impulser l’échange commercial, de faciliter le transit terrestre des voyageurs et d’organiser des rencontres économiques entre les acteurs publics et privés tunisiens et libyens.

À l’occasion de la visite du chef du Gouvernement d’union nationale libyen en Tunisie, une réunion de haut niveau s’est tenue hier au Palais du gouvernement à La Kasbah entre les délégations des deux pays, présidée par la Cheffe du gouvernement, Mme Najla Bouden, pour la partie tunisienne, et son homologue libyen, M. Abdelhamid Dbeibah, au nom de la délégation libyenne.

À cet effet, Mme Najla Bouden a salué les relations de haut niveau entre la Tunisie et la Libye voisine, exprimant son espoir que ces relations se développent à un niveau d’un partenariat stratégique plus élevé pour le bien et dans l’intérêt des deux peuples frères, de façon à ce qu’ils restituent l’unité de la destinée sur la base des valeurs de solidarité, de coopération et d’intégration.

La Cheffe du gouvernement a également exprimé la disponibilité de la Tunisie à apporter toutes formes de soutien et d’assistance à l’autorité libyenne, afin d’atteindre les objectifs qu’elle s’est assignés, pour restaurer la sécurité et la stabilité dans le pays et parachever les étapes de sa transition démocratique.

Dans son allocution d’ouverture, la Cheffe du gouvernement a souligné que cette rencontre représente «une occasion renouvelée pour renforcer davantage les relations de solidarité et de coopération entre la Tunisie et la Libye, à la lumière d’un contexte régional et international qui nécessite d’unir les efforts pour un rapprochement plus intense et une coopération plus grande reflétant le caractère stratégique des relations entre les deux pays».

La Cheffe du gouvernement a par ailleurs réitéré la position ferme de la Tunisie de se tenir aux côtés des frères libyens et de soutenir leurs efforts pour trouver un règlement durable de la situation en Libye à même de restaurer la sécurité et la stabilité dans le pays, soulignant que la Tunisie ne ménagera aucun effort pour soutenir un dialogue interlibyen en vue de parvenir à la réconciliation d’une manière qui préserve l’unité et la souveraineté nationale de la Libye.

Elle a ajouté que la Tunisie demeure le meilleur soutien à la Libye sœur jusqu’à l’accomplissement de ses rendez-vous électoraux, d’une manière qui contribue à soutenir sa voie démocratique, à favoriser le redressement du pays et à mettre en place des institutions constitutionnelles permanentes, afin de réaliser les aspirations et les espoirs du peuple libyen et de conforter sa position d’acteur majeur dans son environnement régional et international.

Elle s’est déclarée satisfaite des étapes franchies sur la voie du rétablissement du niveau de la coopération économique et commerciale avec la Libye malgré la conjoncture difficile causée par la pandémie de Covid-19 et exacerbée par la crise ukrainienne et ses graves répercussions à différents niveaux, appelant à la fois à intensifier davantage les contacts et à accélérer le rythme de la coopération, de la concertation et de la coordination, tout en explorant de nouveaux horizons prometteurs de coopération et de partenariat, concomitamment aux efforts déployés pour régler les questions en suspens, de faciliter et simplifier les procédures, et de lever tous les obstacles qui empêchent encore de réaliser le virage qualitatif souhaité dans cette coopération économique pour développer les investissements dans les deux pays et renforcer davantage la coopération dans le domaine financier et bancaire de manière à favoriser les échanges commerciaux, indique un communiqué de la présidence du gouvernement.

Selon la même source, Mme Bouden a confirmé que la Tunisie cherche, en coordination avec les autorités libyennes, à «créer toutes les conditions pour faciliter la circulation des familles, en tenant compte des cas humanitaires, celle des biens et services dans les deux sens, en plus du renforcement de la coopération entre les deux parties dans les domaines de la santé et de la sécurité, ainsi que de parvenir à la réalisation de la sécurité alimentaire et énergétique, afin de faire face aux nouveaux défis imposés par les développements internationaux».

La Cheffe du gouvernement a rappelé, selon la présidence du gouvernement, «la nécessité de mettre en place des mécanismes appropriés pour une meilleure complémentarité entre les deux pays et de profiter de l’expertise et des expériences réussies dans les domaines des ressources humaines, de la formation professionnelle, des technologies modernes, de la santé, de l’éducation, des transports et du tourisme».

Elle a également souligné le rôle central du secteur privé dans les deux pays pour revitaliser davantage les relations bilatérales et encourager les acteurs économiques à «investir massivement pour nouer des partenariats, attirer les capitaux et créer des entreprises, au niveau bilatéral ou celui de la coopération tripartite sur le marché africain en développant les échanges commerciaux avec les pays d’Afrique subsaharienne, qui est considéré comme un prolongement naturel du développement, de la sécurité pour les deux pays».

Pour sa part, le Chef du Gouvernement d’union nationale libyen, M. Abdelhamid Dbeibah, a exprimé sa gratitude pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité qu’il a reçus avec la délégation qui l’accompagnait, soulignant que la Libye et la Tunisie entretiennent des relations distinguées qui ne peuvent être compromises. Il a, à cet effet, souligné les relations distinguées entre la Libye et la Tunisie voisine, soulignant qu’il s’agit de relations exemplaires, indiquant dans le même sillage que son pays sera toujours aux côtés de la Tunisie et que la profondeur de la relation entre les deux pays a commencé il y a des siècles et a rendu les deux pays étroitement liés l’un à l’autre.

Dans son allocution, le Chef du gouvernement libyen a indiqué que la situation au niveau international et régional connaît une évolution rapide, ce qui nécessite de renforcer l’action commune et d’unifier les positions face à ces défis croissants.

Il a ajouté que le peuple libyen est déterminé à imposer sa volonté et à réaliser ses espoirs et aspirations pour parachever les étapes de transition, dépasser le chaos et la confusion et passer à l’étape de la construction et du développement du pays en collaboration avec les pays voisins du Maghreb, pour parvenir à la stabilité politique en Libye.

M. Abdelhamid Dbeibah a estimé que tout danger ou déstabilisation en Libye représente une menace pour la Tunisie, ajoutant que «notre objectif commun est d’assurer une vie libre et digne aux deux peuples et d’ouvrir la voie à la construction d’un avenir prospère pour les générations futures».

Dans son discours, Dbeibah a appelé à progresser sur la voie du renforcement, de la consolidation de la coopération, de l’intégration et à favoriser l’échange d’expériences et des capacités dans tous les domaines par le biais de la formation d’équipes de travail conjointes comprenant des experts des deux pays dans tous les secteurs pour définir des objectifs économiques bilatéraux, et de développer les mécanismes nécessaires, notamment en ce qui concerne les priorités de coopération, en particulier dans le domaine de la sécurité et l’échange d’informations, ainsi que dans la lutte contre les organisations terroristes et celles du crime organisé.

Il a également souligné l’importance de la coordination conjointe dans la gestion du transit terrestre entre les deux pays et d’œuvrer à mettre fin aux problèmes rencontrés par un grand nombre de citoyens et d’hommes d’affaires libyens dans les points de passages frontaliers.

L’article La coopération Tuniso-Libyenne au centre d’une rencontre de haut niveau entre Dbeibah et Bouden : À défis communs, réponses communes est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page