National

«Ki fait Koi» à la galerie Saladin à Sidi Bou Said, du 7 au 23 janvier 2023 Éclectique…

 

Dans cette première exposition de la nouvelle année 2023 à la galerie Saladin, où les couleurs et les formes s’épousent harmonieusement, c’est non seulement une beauté esthétique qui attire par les différentes techniques et expressions qui se rejoignent à la perfection, lance un des visiteurs, mais surtout ce dialogue invisible qui se transmet pour susciter la réflexion sur ce que l’on cherche à communiquer.

«Ki peint Koi», une exposition qui regroupe des artistes générateurs d’intelligence et de sensibilité non pas sur la base du niveau technique ni des années d’expérience, mais qui partagent une certaine vision de la réalité afin de construire un pont de réflexion entre l’art traditionnel et l’art «philosophique», c’est ainsi que l’artiste peintre Jamel Chaouki Mahdaoui a présenté l’exposition de groupe qu’il organise du 7 au 23 janvier courant à la galerie d’art Saladin nichée au cœur du village mythique de Sidi Bou Saïd.

Autour de l’artiste spiritualiste ayant une carrière de plus de 45 ans, se réunissent six artistes femmes d’horizons, de parcours et de styles différents : Sonya Lakhoua, Rym Hajjem, Imen Aloulou, Salma Ben Aicha, Samia Zoghlami et Aicha Ibrahim.

Ce sont en tout 43 œuvres qui ornent les cimaises entre techniques mixtes, céramique, huile sur toile, gouache et encre de Chine acrylique sur toile, huile au couteau à travers lesquelles chaque artiste traite le sujet de son existence actuelle suivant son approche : de l’abstrait à l’orientalisme, académique ou moderne.

Choisies autour du sujet de la conjoncture, ce sont plutôt des œuvres d’art, puisant avec beaucoup de poésie dans la sensibilité personnelle plutôt que dans un art esthétique.

Placée sous le signe de l’éclectisme, Mahdaoui, l’agitateur culturel comme il aime se présenter, a tenu à préciser que «Ki fait Koi»  se veut un lieu de retrouvailles avec l’art, mais aussi un appel à toutes les parties concernées et en premier lieu le ministère des Affaires culturelles pour porter un regard attentif au secteur et voir de plus près «Qui fait Quoi» ?.

L’article «Ki fait Koi» à la galerie Saladin à Sidi Bou Said, du 7 au 23 janvier 2023 Éclectique… est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page