National

Kaïs Saïed fait une fixation sur la justice


 

Le président de la République, Kaïs Saïed a reçu, lundi 24 janvier 2022, la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, la ministre de la Justice, Leila Jaffel, le ministre de la Défense, Imed Memmiche et le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine.

 

La réunion a porté sur la situation actuelle du service public de la justice, notamment, en ce qui concerne « les longues périodes des poursuites judiciaires, et l’impunité qui sévit dans le pays bien que le peuple tunisien appelle à la reddition de comptes depuis plus de dix ans ».

La rencontre a, également, permis d’aborder « une série d’affaires publiées devant les tribunaux sans qu’elles ne soient tranchées, alors que le verdict a été rendu pour d’autres affaires n’ayant aucun rapport avec les revendications du peuple ». Dans ce contexte, le président de la République a assuré que la justice ne peut se substituer au législateur, soulignant qu’il était nécessaire de l’assainir des juges ayant prouvé leur implication dans un nombre d’affaires.

Il a ajouté que tous les citoyens doivent être égaux en ce qui concerne les droits et les devoirs, précisant que ni la fortune, ni les liens de parenté ne peuvent leur éviter de rendre des comptes face à une justice équitable.

Le chef de la Etat a réaffirmé que la justice était le plus important des services publics au sein de l’Etat et qu’il s’agissait d’une fonction ne devant être corrompue.

 

Par ailleurs, Kaïs Saïed a noté que certains se cachent derrière des procédures ou des règles juridiques élaborées sur mesure, déplorant le fait que certains soient jugés pour un vol dans des délais express alors que ceux qui dérobent les biens demeurent en liberté.

 

Notons que le communiqué de la présidence de la République indique la présence du ministre de la Défense à la réunion, sauf qu’il n’était présent ni sur la photo, ni dans la vidéo accompagnant le communiqué.

 

S.H

 

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page