Sport

Journal des transferts : Début timide du mercato


Clubs dans le rouge, marché exigu.

Certains clubs anticipent, d’autres tentent de dénicher de bonnes pioches, alors que pour le gros des troupes, les ravages de la crise financière, qui les agitent, impactent déjà leur effectif, avec des joueurs qui ont vite fait de mettre les voiles.

Purge et renforts ciblés à l’EST

Commençons par le champion en titre «sang et or» qui n’a pas retenu Abdelkader Badrane (libre de droit), Khalil Chammam et  Sameh Derbali (les deux vétérans), ainsi que Fedi Ben Choug, non maintenu par Nabil Mâaloul. Volet flux rentrants maintenant, l’Espérance Sportive de Tunis a conclu avec l’ex-Etoilé Aziz Fellah et le désormais ancien clubiste sfaxien Mohamed Ben Ali.

Le CA agit sur les deux tableaux

A son tour, le Club Africain a «rapatrié» le portier Noureddine Farhati de Ben Guerdane (fin de la période de prêt), alors que, dans le même temps, ça discute avec l’attaquant Bassam Srarfi et le défenseur de l’AS Soliman, Mohamed Aziz Boucetta. Rappelons aussi que le CA a déjà enrôlé Fahmi Ben Romdhane (pré-contrat). Notons, enfin, que le CA doit agir sur les deux tableaux en ce moment : se renforcer en prévision d’une saison où l’équipe retrouvera la C3, et se constituer une cagnotte pour assainir, payer ses créanciers et ne pas s’exposer à la vindicte des instances.

L’argent, le nerf de la guerre   

Pas de recrues jusque-là au CAB, un club en proie à des soucis financiers. Cette situation aurait ainsi poussé Nader Jerbi et Alkhaly Bangoura à mettre les voiles. Idem pour le CSS, qui a vu Mohamed Ben Ali, Gaïth Maâroufi et Chris Kouakou quitter Sfax, alors que même le head-coach de l’équipe serait sur le départ. Toujours « dans le même panier», l’ESS se retrouve dans une situation peu enviable, sachant qu’outre le fait que le président soit démissionnaire, les joueurs réclament leurs dus, alors que déjà, comme noté plus haut, Aziz Fellah, Moataz Zaddem et Houcine Ben Ayada sont partis. Enfin, pour clore le chapitre des clubs «en détresse», l’USBG est aussi en manque de liquidités. Ce qui a poussé Ayoub Tlili et Arnaud Persnal Banga à claquer la porte. Enfin, concernant l’USM, l’OB et le ST, c’est le calme plat, du moins pour l’instant. Les Cigognes n’ont ainsi pas enregistré d’arrivées jusque-là. Mais les Béjaois se sont séparés d’Ousama Shili. A leur tour, les Bardolais ont récupéré Boubacar Diop, signataire d’un engagement de deux ans, alors que les Bleus de Monastir, qualifiés pour la prochaine C1, ont tout d’abord  dégraissé, en libérant Iheb Mbarki et Fahmi Ben Romdhane depuis quelque temps déjà.   

L’article Journal des transferts : Début timide du mercato est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page