National

Jaouhar Ben M'barek se moque des saisies du ministère de l'Intérieur

Le dirigeant du collectif « Citoyens contre le coup d’Etat », Jaouhar Ben M’barek, a participé, dimanche 14 novembre, à la vague de moquerie qui a envahi la toile à l’issue de la publication des photos des saisies faites par le ministère de l’Intérieur durant la manifestation organisée au Bardo par les anti-Kaïs Saïed.

« Où est le pays ? Où est la justice ? Où est l’agence de la République ? Nous avons prévu de répandre la sédition au lieu de planter un eucalyptus, mais malheureusement, le ministère de l’Intérieur a saisi toutes les armes fatales que nous avons ramenées et a déjoué notre plan, et puis la justice de Bhiri a libéré tout le monde malgré toutes les preuves accablantes étalées devant vous sur la table. Ô (Kaïs) Saïed, assommez les traîtres, le peuple est avec vous ! Sinon c’était un trou ou un tunnel ? », a écrit Jaouhar Ben M’barek sur son profil Facebook.

Le ministère de l’Intérieur a publié, dimanche, plusieurs photos d’objets saisis lors de la manifestation soulignant qu’il s’agit d’armes blanches. Sur les photos nous pouvons voir des chausse-pieds, cutters, coûteaux suisses, ciseaux et ciseaux d’école, agrafeuses, tournevis, passoire, fourchettes et cuillères, rasoirs…

Une marée humaine a tenté, dimanche, de se débarrasser des barricades et barrières installées devant le bâtiment du Parlement pour le rouvrir en signe de protestation contre les décisions du président de la République, Kaïs Saïed. Celui-ci a, rappelons-le, ordonné le gel des prérogatives de l’Assemblée, la levée de l’immunité des parlementaires et le gel de leurs salaires.

N.J.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page