International

Italie: Un nigérian battu à mort en pleine rue

La très fréquentée rue commerçante de Civitanova, dans la région des Marches en Italie, a été le théâtre d’un acte odieux, vendredi. Alika Ogorchukwu, 39 ans, d’origine nigériane, a été battu à mort par un Italien de 32 ans. Selon les éléments de la police, qui a depuis arrêté l’agresseur, celui-ci n’aurait pas supporté que la victime, qui vendait des marchandises dans la rue, lui demande de l’argent «avec insistance».

Mais selon le président d’une association pour les immigrés, cité par Africanews.fr, l’homme serait entré dans une colère incontrôlable quand Alika a dit à sa compagne «qu’elle était belle»: «C’est ce compliment qui l’a tué». D’après divers médias italiens, la phrase exacte aurait été «Bella, achète mes mouchoirs, ou donne-moi un euro.»

Quoi qu’il en soit, l’homme a saisi la béquille du malheureux, invalide, et l’a jeté à terre pour le battre à mort, à mains nues. Il lui aurait également volé son téléphone portable. Si des badauds, qui ont notamment filmé la scène, ont protesté contre l’agression, aucun ne s’est interposé pour maîtriser l’agresseur. Ils ont tout de même appelé les secours, mais il était trop tard. Une autopsie déterminera si la cause de la mort est due aux coups ou à une suffocation.

Le drame a suscité une vague d’indignation dans toute l’Italie. «Et si la victime avait été blanche?». Telle est la question que de nombreux Italiens, indignés, ont «posée» sur les réseaux sociaux, où la vidéo est partagée en masse. Les politiciens du pays, de gauche comme de droite, ont tenu à faire part de leur indignation. Selon la police, «rien n’indique qu’il s’agissait d’une attaque raciste». À noter que la région des Marches prévoit de se constituer partie civile en cas de procès.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page