International

Israël se rapproche lentement mais sûrement de la “forteresse” Arabie saoudite

Israël pousse ses pions, lentement et sûrement, dans les pays du Golfe et fait tomber une à une les “forteresses”. Après sa percée historique au Maroc, ce qui était impensable il y a à peine quelques mois s’est produit hier dimanche 12 décembre aux Emirats arabes unis : le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, a été reçu en grande pompe. Rappelons que les deux pays ont officiellement enterré la hache de guerre en 2020, mais c’est la toute première fois que Abou Dhabi reçoit une personnalité israélienne de ce rang. Pour les Emiratis c’est un coup diplomatique retentissant, après la visite historique de leur ministre des Affaires étrangères en Syrie et le pacte économique scellé avec “l’ennemi” turc

Bennett aura une séance de travail avec le prince héritier, cheikh Mohammed ben Zayed, qui est de fait la tête de l’exécutif des 7 émirats coalisés. Il sera question du “renforcement des liens entre les deux pays“, avaient fait savoir les services du Premier ministre israélien, rapporte France 24…

Sur la table également les “enjeux économiques et régionaux qui contribuent à la richesse, à la prospérité et au renforcement de la stabilité” d’Israël et des Émirats. Evidemment tout le monde pense à l’Iran, l’ennemi commun, avec lequel les Etats-unis sont en train de négocier en ce moment même pour raviver l’accord sur le nucléaire iranien. Tel Aviv est vent debout contre la perche tendue par Washington à Téhéran ; les Israéliens ont déjà décrété l’échec des pourparlers, au motif que l’Iran ne jouera jamais le jeu de la transparence et de la sincérité…

Rappelons que le 15 septembre 2020, les Émirats arabes unis et Bahreïn sont officiellement devenus les premières nations du Golfe à renouer avec Israël, sous la houlette de l’ex-président américain, Donald Trump. Pour le moment l’Arabie saoudite, sans laquelle les Emirats arabes et Bahreïn ne bougent pas le petit doigt, tâte le terrain et fait mine d’hésiter à s’embarquer dans le train de la normalisation avec Israël. Mais pour combien de temps encore ?

 

abou dhabi, Arabie Saoudite, Bahreïn, donald trump, Emirats arabes, Iran, Israël, Mohammed ben Zayed, Naftali Bennett, normalisation, nucléaire iranien, Tel-Aviv, visite


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page