Economie tunisie

Hausse des dettes de l'Etat envers les établissements publics

Le ministère des Finances a révélé que les dettes de l’Etat envers les établissements publics ont augmenté de 6% en 2021 par rapport à 2020, à cause de la hausse des sommes dues à l’Office des céréales et à la Pharmacie centrale, lesquelles (dettes) ont atteint 0,373 milliard de dinars.

Le ministère a ajouté, dans un rapport publié récemment que le solde de la dette de l’Etat envers ces établissements a continué sa tendance haussière entre 2019/2021 pour atteindre, à fin 2021, environ 9,8 milliards de dinars contre 8,4 milliards de dinars à fin 2019.

Le ministère des Finances a précisé que les dettes de l’Etat envers l’Office des céréales, à fin 2021, sont estimées à 0,216 milliard de dinars alors que les créances de la Pharmacie centrale ont atteint 0,157 milliard de dinars.

La STEG figure à la première place de la liste avec 2,6 milliards de dinars qui doivent être remboursés par l’Etat alors que l’office des céréales a occupé le deuxième rang avec 2,2 milliards de dinars suivi par la Stir avec environ 1,4 milliard de dinars.

Le rapport s’est appuyé principalement sur les états financiers définitifs de l’année 2020, au lieu des états financiers de l’année 2021, étant donné qu’ils n’étaient pas disponibles dans la plupart des établissements publics à la date de l’élaboration du rapport.

(TAP)

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page