National

Hannibal TV se disculpe des accusations de la HAICA


La chaîne de télévision privée « Hannibal TV  » a rejeté catégoriquement les accusations portées contre elle par la Haute Autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA), « de faire le blackout sur le dossier financier de la chaîne et les pièces révélant ses sources de financement et autres informations nécessaires au règlement de son dossier. »
Dans un communiqué publié, jeudi, Hannibal TV a souligné avoir fourni à l’instance de régulation des médias « tous les documents nécessaires dans les délais convenus, soit avant la fin du mois de juin 2022 », ajoutant qu’elle n’a pas reçu de suite à cet effet.

La chaîne a par ailleurs estimé que le grief de « blanchiment d’argent » porté contre elle est « une réaction hâtive et irresponsable », tout comme il est une mesure visant à « éclabousser la réputation de la chaîne auprès de ses sponsors qui garantissent sa survie et les ressources de ses employés ».

Et Hannibal TV de juger l’appel de la HAICA à l’endroit du ministère public en vue d’accélérer l’examen du dossier de la chaîne, « une usurpation de la qualité et des prérogatives de l’institution judiciaire, seule habilitée à statuer sur ces procès loin de toute forme d’influence ou de diktat ».

Plus tôt dans la journée, la HAICA avait signalé dans un communiqué qu’elle avait soumis le dossier de la chaîne de télévision privée  Hannibal au procureur de la République compétent, sur fond de « soupçons de blanchiment d’argent », justifiant sa position par « le blackout sur le dossier financier, notamment la véracité des documents comptables justifiant les sources de financement et les transferts financiers vers et depuis une entreprise turque, principale actionnaire de la société exploitant la chaîne ».

L’article Hannibal TV se disculpe des accusations de la HAICA est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page