Sport

Hannibal Mejbri surmédiatisé : Laissez-le mûrir !…


La surmédiatisation ne peut que nuire au jeune international tunisien. Depuis des jours, on scrute la moindre apparition, ou pas, avec Manchester United. Hannibal Mejbri a du talent, certes, mais cela ne suffit pas. Un talent qu’il doit encore travailler au risque de passer à côté d’une grande carrière.

Cela fait des mois qu’il est sous les projecteurs et cela ne l’a pas vraiment aidé. Depuis ses premières apparitions en sélection nationale, Hannibal Mejbri n’a laissé personne indifférent, fans de l’équipe de Tunisie et spécialistes du football. Mais vouloir le voir jouer titulaire à tous les matches de la sélection nationale a fini par agacer ses coéquipiers, voire  le staff technique national. Tout le monde se souvient de l’incident survenu durant la Coupe arabe de la Fifa au Qatar en décembre dernier. Faisant des appels de balle, Mejbri a été ignoré par ses coéquipiers lors des quarts de finale disputés contre Oman. L’incident a été de courte durée et le service de presse de la communication de la FTF s’est dépêché à diffuser une photo de groupe où Mejbri apparaît souriant, entouré de ses camarades. Après cet incident, Mejbri a passé en sélection plus de temps sur le banc des remplaçants que sur le terrain.

Le jeune sociétaire de Manchester United a du talent à revendre, outre sa générosité dans l’effort. Soit. Il doit apprendre à se montrer patient, s’appliquer davantage tactiquement en apprenant à jouer plus collectif. Et pour mériter sa place en sélection, il faut jouer plus régulièrement en club.

La deuxième division anglaise, une bonne alternative

S’il y a une chose qui nuit au joueur, ces derniers mois, voire ces derniers jours, c’est la focalisation des médias. Une surmédiatisation qui ne peut lui être que nocive. Depuis des jours, on scrute la moindre apparition, ou pas, avec Manchester United. Hannibal Mejbri a du talent, certes. Un talent qu’il doit encore travailler au risque de passer à côté d’une grande carrière. Et si c’est une bonne chose qu’Hannibal Mejbri ait fait son apparition en cours de jeu, précisément à la 61’ dimanche à l’occasion du match amical qui a opposé Manchester United à Old Trafford, la deuxième division anglaise peut être pour lui une bonne alternative. Selon les dernières informations, quatre clubs anglais de deuxième division sont intéressés pour enrôler les services de la pépite tunisienne sous forme de prêt. Il s’agit de Birmingham, West Bromwich Albion, Millwall et Middlesbrough.

Evoluer en deuxième division serait une bonne chose pour le jeune Mejbri à quelques mois de la Coupe du monde. Bénéfique pour lui et pour la sélection nationale qui a besoin de joueurs compétitifs et non pas remplaçants.

Aux médias de laisser Hannibal Mejri prendre le temps de mûrir. A lui de monter l’escalier une marche après l’autre. Car le talent à lui seul ne suffit pas pour faire une grande carrière.

L’article Hannibal Mejbri surmédiatisé : Laissez-le mûrir !… est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page