National

Grève des taxis: Qui circule…qui ne circule pas ?

L’Union tunisienne des taxis individuels observe une grève ouverte des chauffeurs de taxis, suite à ce qui est considéré comme indifférence de la part du ministère du Transport, face aux revendications consistant en l’augmentation de la tarification et la révision des prix du carburant et du processus d’octroi de crédits bancaires.

Les propriétaires de taxis n’ont pas approuvé cet appel à la grève et ont choisi de travailler normalement dans la majorité des gouvernorats.

Le vice-président de la Chambre syndicale nationale des taxis individuels relevant de l’UTICA, Adel Arfa, a affirmé que la Chambre n’adhère pas à la grève annoncée par l’Union des Taxis individuels.

Divergences…

Il a ajouté que la Chambre soutient ces revendications qu’elle considère légitimes, mais elle n’a pas appelé à la grève et elle n’y adhère pas.  Elle a, d’autre part, appelé les chauffeurs de taxis et les
propriétaires des licences de toute la République à travailler normalement.

Il, a par ailleurs, affirmé qu’une autre association a appelé à une grève servant les intérêts personnels de certains, sous prétexte de l’augmentation des prix du carburant. Et d’ajouter que la Chambre syndicale des taxis individuels de l’UTICA est en train de négocier avec le ministère du Transport à propos de plusieurs dossiers dont l’augmentation de la tarification.

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page