National

Front de salut : Saïed utilise les informations des services de sécurité pour traquer ses opposants


Front de salut : Saed utilise les informations des services de scurit pour traquer ses opposants

 

 

Le Front de salut national a publié, ce mercredi 12 octobre 2022, un communiqué de presse où il revient sur les déclarations du président de la République, Kaïs Saïed, qui affirmait que deux responsables du ministère de l’Agriculture ont utilisé leur voiture de fonction pour assister à un meeting du Front à Ben Arous, appelant le ministre à prendre des mesures disciplinaires à leur encontre.

 

Le Front estime que cette déclaration est « dangereuse » et indique clairement que la préoccupation du président est axée sur la traque de ses opposants dans le moindre aspect légal de leurs activités, soulignant qu’il utilise les informations qui lui sont fournies par les services de sécurité dans la lutte contre ses opposants politiques.

« Il est regrettable qu’il échappe à cet homme de loi que les lois actuelles autorisent les fonctionnaires de l’Etat à utiliser les voitures administratives pour vaquer à leurs occupations privées sans en préciser la nature… Nous considérons cette position comme un signe alarmant confirmant la propagation de la tyrannie et la suppression des libertés par l’intimidation des citoyens afin qu’ils renoncent à leurs droits politiques » a-t-il ajouté, exprimant sa solidarité avec les responsables du ministère de l’Agriculture et appelant toutes les forces politiques et civiles à sortir de leurs clivages et à agir ensemble pour défendre les libertés et protéger les acquis de la révolution.

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a reçu lundi le ministre de l’Agriculture, Elyes Hamza et évoqué « des fonctionnaires qui exploitent leur pouvoir et l’administration pour servir certains partis », sans mentionner le parti en question. Dans ce sens, Kaïs Saïed a affirmé, dans une vidéo publiée par la présidence : « Il s’agit de deux personnes qui travaillent au sein du ministère de l’Agriculture. Ceci est documenté. L’une d’elles est responsable des barrages et l’autre, du bétail. Ces deux responsables ont utilisé leur voiture de fonction pour assister à une réunion d’un parti politique dont je tairai le nom. C’est de la corruption ! »

« Il faut prendre les mesures adéquates à cet effet et contre ceux qui tentent d’utiliser les ressources de l’Etat pour servir les intérêts d’un parti. L’Etat est la propriété de tous les Tunisiens ! Les voitures administratives sont la propriété du peuple tunisien et elles ne peuvent être utilisées pour les partis politiques ! Ceux qui s’infiltrent ou tentent de s’infiltrer au sein de l’administration tunisienne n’ont pas leur place », a souligné le chef de l’Etat, assurant que les deux responsables en question devraient répondre de leurs actes et rétablir les biens du peuple tunisien qu’ils ont spoliés.

 

M.B.Z

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page