International

France : à ce rythme Eric Zemmour ne sera plus un problème pour les Maghrébins

Encore une mauvaise nouvelle pour le nouveau phénomène de l’extrême droite française, Eric Zemmour. Après ses tracas suite à ses déclarations fracassantes à l’occasion de la commémoration du carnage du 13 novembre 2015 au Bataclan, il y a cette enquête réalisée par Odoxa, Mascaret pour Public Sénat, LCP et la presse régionale. On y apprend que l’écrivain ne fait plus rêver ceux qui l’encensaient hier et lui prêtaient un destin présidentiel…

 Dans ce sondage, 61 % (contre 59 % en septembre) des personnes interrogées ont une très mauvaise perception de Zemmour. Pire : Marine Le Pen, la candidate du Rassemblement national, est désignée comme la personne la plus apte à gagner le scrutin présidentiel d’avril 2022 et à piloter la France. Cette étude tombe très mal pour Zemmour, lui qui doit déposer sa candidature à la présidentielle dans les jours à venir.

Dans le détail on apprend que l’ex-chroniqueur à la télévision occupe le haut du classement des personnalités politiques détestées par les citoyens français, à 61 %, un bond de 4 points de plus par rapport à septembre, le chiffre le plus important jamais atteint par le baromètre Odoxa. Jean-Luc Mélenchon le suit, avec 55 % d’opinions défavorables et Marine Le Pen est 3ème à 49 %.

 «Il chute particulièrement ce mois-ci (-7 points) auprès des sympathisants de droite hors RN tombant à la 16e place de leur classement avec seulement 31 % de cote d’adhésion. Marine Le Pen, elle, progresse de 5 points auprès d’eux (elle est 9e) pour atteindre 38 % et devance nettement Éric Zemmour auprès d’un électorat initialement plus favorable au polémiste qu’à la candidate du RN», commente Gaël Sliman, président d’Odoxa, cité par Public Sénat.

Qu’est-ce qui vaut à Zemmour cette descente aux enfers ? La plupart des Français l’étiquettent à l’«extrême droite» (72 %), ce qu’il a toujours contesté pour ne pas être isolé dans le paysage politique français ; il est jugé «agressif» (70 %), «raciste» (70 %), «pas démocrate» (70 %), «misogyne» (66 %) et «dangereux» (67 %). Par contre seuls 15 % des citoyens sondés qualifient Marine Le Pen de «dangereuse», ce qui fait tout de même 37 points de moins que Zemmour. Ça pèse lourd pour quelqu’un qui prétend diriger tout un pays…

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page