International

France : 3 ministres épinglés pour dissimulation de revenus ça fait beaucoup!

Le président français, Emmanuel Macron, se serait bien passé de cette boulette de son secrétaire d’État aux PME, Alain Griset, à presque 4 mois des élections. En effet Griset avait “omis“, à sa prise de fonction au gouvernement, de déclarer une frange de son patrimoine et de ses intérêts à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). La justice a frappé : Griset a écopé ce mercredi 8 décembre de 6 mois de prison avec sursis et 3 ans d’inéligibilité avec sursis, rapporte HuffPost. C’est la première fois qu’un ministre en exercice est épinglé de la sorte par la justice…

L’intéressé a tout de suite fait savoir qu’il allait faire appel. Le secrétaire d’État, 68 ans, un ancien artisan taxi du Nord de la France, avait argué sa bonne foi lors de son procès, en reconnaissant tout au plus “une maladresse” mais point de “malhonnêteté”.

Le collaborateur de Macron est soupçonné d’avoir délibérément dissimulé à la HATVP un plan d’épargne en actions (PEA) de 171.000 euros et des parts dans certaines sociétés telles que la FDJ et Natixis. La justice a également dans le viseur 130.000 euros misés sur son PEA et qui était la propriété de la Confédération nationale de l’artisanat des métiers et des services (Cnams) du Nord, une organisation interprofessionnelle qu’il pilotait depuis 1991.

Reste à savoir si ce ministre sera éjecté de l’équipe de Jean Castex. En septembre, l’intéressé avait asséné qu’il ne partirait pas tant que Macron lui accordera le bénéfice du doute. Mais il pourra difficilement tenir cette ligne de défense après le couperet du tribunal de Paris.

Ça commence à faire beaucoup après la fleur qu’a faite la HATVP au ministre de la Justice, Eric Dupont-Moretti, qui lui aussi aurait “oublié” de déclarer 300 000 euros de revenus. Le garde des sceaux n’avait pas été dénoncé à la justice en juillet 2021. Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, s’était également expliqué devant les juges en avril dernier pour une affaire de “prise illégale d’intérêts“… Le moins qu’on puisse dire est que le gouvernement de Castex ne brille pas par la sobriété de ses ministres !

 

Alain Griset, condamnation, dissimulation, emmanuel macron, Eric Dupont-Moretti, Jean Castex, Justice, ministre Justice, ministres, prise d’interet, revenus, Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat, tribunal paris


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page