Sport

Finale de la Coupe de Tunisie : ASM-CSS (0-2): Le CSS conserve son bien 

Maîtrisant parfaitement son sujet et malgré toute la bonne volonté de son adversaire en deuxième mi-temps, le CSS, indétrônable, a gardé le trophée à Sfax. Un septième trophée de la Coupe de Tunisie qui s’ajoute au palmarès du club.

La finale de la Coupe de Tunisie, édition 2021-2022, a rendu son verdict, hier. Tenant de titre, le Club Sportif Sfaxien a réussi à garder le trophée à Sfax, le septième de son histoire. En face, les Marsois se sont déplacés à Radès en rêvant les yeux ouverts, eux qui se sont qualifiés haut la main pour la finale en éliminant avec beaucoup de réalisme l’USBG.

Un réalisme perdu hier malgré un bon début de match. En effet, les Marsois ont fait preuve d’audace et d’abattage durant les cinq premières minutes, mais sans être dangereux pour autant.

La suite des débats allait être favorable aux Sfaxiens qui, après avoir tâté le terrain durant les huit premières minutes de jeu, allaient profiter d’une erreur défensive criarde de la part de la défense adverse, pour changer la donne sur leur première occasion du match. On jouait la 9’ quand Hazem Haj Hssan, servi dans le dos des défenseurs, profita d’une erreur de placement du défenseur marsois Ben Messaoud, poursuivit son chemin pour tromper le gardien Boughanmi. Ce dernier n’a rien pu faire face au tir puissant et cadré de Hssan qui ouvrit la marque tôt (9’).

Une ouverture du score qui allait donner une autre tournure au match. Le coach marsois ne tarda pas à faire son premier changement en faisant remplacer Ben Messaoud par Nouioui (19’). Dès lors, les banlieusards allaient changer de schéma tactique en passant du 3-5-2 au 4-3-3. Un changement tactique qui, finalement, n’allait pas les aider à revenir dans le match. Au contraire. Déstabilisés par le premier but encaissé tôt et malgré le changement opéré, la défense marsoise allait se montrer encore une fois fébrile. Hassem Haj Hssan, toujours décisif, se faufila sur la droite et tira. Sa balle, mal dégagée par le portier marsois, est instantanément reprise par Abdallah Amri qui, d’une pichenette, la logea dans les filets, doublant ainsi la mise au profit des siens (28’).

Dès cet instant, les Sfaxiens ont pris carrément les choses en main. Ils étaient même à deux doigts d’enfoncer le clou à l’ultime minute de la période initiale : action collective entamée par Habbesi qui servit Ghorbel, à son tour de passer la balle à Haj Hssan dont le tir frôla le montant droit de la cage de Boughanmi (45’). Et les Sfaxiens de rejoindre les vestiaires sur une avance confortable de deux buts à zéro.

Le tout pour le tout…

De retour des vestiaires, les Marsois, incapables de créer la moindre occasion dangereuse tout au long de la première mi-temps, ont sorti enfin leurs griffes. A la 47’, Dahmen arrêta en deux temps la grosse frappe d’Oussama Amdouni. Deux minutes plus tard, le buteur de la demi-finale est revenu à la charge, mais son tir passa au-dessus de la transversale (49’).

Les banlieusards allaient jouer le tout pour le tout en multipliant les tentatives, à même d’imposer leur rythme de jeu à leurs adversaires. Le CSS, offensif à souhait en première mi-temps, s’est contenté la majeure partie de la seconde mi-temps de défendre. Par ailleurs, la seule occasion sfaxienne de toute la deuxième mi-temps a été enregistrée à la 75’ lorsque, servi par Haj Hssan, Ghorbel se faufila sur la droite, mais son tir puissant passa de l’autre côté des filets.

Malgré toute leur bonne volonté, les Marsois n’ont pas réussi à revenir dans le match. Ils n’ont pas démérité pour autant. Ils ont joué sur leurs moyens et perdu devant un adversaire beaucoup plus fort qu’eux.  Pour un club qui vient d’accéder en Ligue 2, atteindre la finale de la Coupe de Tunisie est un exploit en soi.

Au final, le rapport de force, mais aussi le réalisme des Sfaxiens, leur ont permis de garder le trophée à Sfax.

L’article Finale de la Coupe de Tunisie : ASM-CSS (0-2): Le CSS conserve son bien  est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page