Sport

FIFA : l’installation de Gianni Infantino au Qatar pose question

Gianni Infantino, en février 2021. IBRAHEEM AL OMARI / REUTERS

Depuis son élection, en 2016, à la présidence de la Fédération internationale de football (FIFA), le Suisso-Italien Gianni Infantino s’est beaucoup rendu à Doha, capitale du Qatar, pays hôte de la Coupe du monde 2022 (organisée du 21 novembre au 18 décembre). Selon le journal suisse Blick, le dirigeant du football mondial vit désormais « principalement » à Doha, où il « a loué une maison pour lui et sa famille », soit à plusieurs milliers de kilomètres de Zurich, où la FIFA a installé son siège en 1932.

« Deux des quatre filles » de M. Infantino sont d’ailleurs scolarisées à Doha, affirme Blick, qui souligne que ce « déménagement » a eu lieu en octobre 2021.

« Comme il l’a communiqué en octobre 2021, le président de la FIFA a informé le Conseil de la FIFA qu’il partagerait sa présence entre Zurich, Doha et le reste du monde, afin de remplir ses fonctions présidentielles et d’être plus proche de la Coupe du monde, assure au Monde un porte-parole de l’instance. Comme il l’a fait pendant la Coupe arabe, il travaillera aux côtés d’autres membres du personnel de la FIFA dans notre bureau de Doha, lorsque cela sera nécessaire, jusqu’à la fin du tournoi. »

M. Infantino « reste soumis à l’impôt en Suisse »

« Pour éviter toute ambiguïté, M. Infantino est domicilié en Suisse et reste soumis à l’impôt », ajoute la FIFA.

C’est la première fois qu’un président de la FIFA s’installe partiellement dans le pays hôte du prochain Mondial, plus d’un an avant sa tenue. En 2018, M. Infantino était arrivé en Russie quelques jours avant l’ouverture du tournoi afin, notamment, de diriger le congrès de la FIFA, à Moscou.

Son prédécesseur suisse Sepp Blatter (1998-2015) avait, lui, coutume de s’installer dans le pays hôte du Mondial une semaine avant son coup d’envoi. « Sous ma présidence, nous avons organisé des Coupes du monde au Japon et en Corée du Sud, en Allemagne, en Afrique du Sud et au Brésil. Mais il ne me serait jamais venu à l’idée de transférer mon domicile dans l’un de ces pays », confie au Monde M. Blatter.

Depuis la réforme des statuts de la FIFA, en 2016, le président de l’organisation est censé n’avoir qu’un rôle représentatif et stratégique et nullement opérationnel. Alors que l’émirat a annoncé la livraison des huit stades prévus avec près d’un an d’avance sur le calendrier, pourquoi M. Infantino a-t-il décidé de s’installer à Doha ? Et quelles y seront ses activités ? Qui paie la location de sa maison ? Des membres de sa famille travaillent-ils pour le comité d’organisation Qatar 2022 ?

Il vous reste 51.27% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page