National

Exécution du budget de l'État : le point sur les résultats provisoires à fin octobre 2022

Excution du budget de ltat : le point sur les rsultats provisoires fin octobre 2022

 

Le ministère des Finances vient de publier les résultats provisoires de l’exécution du budget de l’État à fin octobre 2022. Des chiffres qui font état d’une baisse du déficit.

 

Selon les données communiquées, le déficit budgétaire a baissé de 4,91% sur les dix premiers mois de 2022, passant de -4.724,5 millions de dinars (MD) fin octobre 2021 à -4.492,4 millions de dinars fin octobre 2022, alors que le déficit prévu dans la loi de finances rectificative 2022 est de 9.308 millions de dinars, soit moins de la moitié du déficit prévu sur l’ensemble de l’année. Les recettes de l’État ont augmenté de 20,53% pour cette période évoluant de 26.158 MD à 31.530,3 MD, dont 1.564,5 MD de revenus non fiscaux, 936,3 MD de dons et 29.029,5 MD de recettes fiscales composées de 11.543,4 MD d’impôts directs (+14%) et 17.486,1 MD d’impôts indirects (+20,7%).

 

Les dépenses se sont accrues de 13,8% atteignant 35.041,4 MD contre 30.788,2 MD pour la même période un an auparavant, mais ne reflètent toujours pas la situation économique du pays, car plusieurs créanciers de l’État ne sont pas encore payés.

La plus grosse rubrique demeure la masse salariale avec plus de 17.424,3 milliards de dinars dédiés (plus de la moitié des ressources collectées) et en hausse de 4,6%. Les dépenses de la compensation ont plus que doublé par rapport à 2021, atteignant 6.041,6 MD : 1.938,8 MD pour la compensation des produits de base, 3.658,4 MD pour la compensation des carburants et 444,4 MD pour la compensation relative au transport.

Les charges de financement relatives à l’intérêt de la dette ont augmenté de 11,8% passant de 3.169,2 MD fin octobre 2021 à 3.544,6 MD fin octobre 2022, 2.019,1 MD relatifs à la dette intérieure et de 1.525,5 MD relatifs à la dette extérieure.

 

L’État tunisien a réussi à mobiliser 14.098,7 MD de ressources d’emprunt à fin octobre 2022 sur les 19.983 MD prévus dans la loi de finances rectificative 2022 : 7.678 MD d’emprunt intérieur (+53,77% par rapport à 2021) et 6.420,7 MD d’emprunt extérieur (-33,61% par rapport à 2021), dont 4.879,6 MD d’appuis budgétaires extérieurs.

Le pays a remboursé 11.240,5 MD en tant que service de la dette : le principal étant situé à 7.695,9 MD, dont 4.555,2 MD de la dette intérieure et 3.140,7MD de la dette extérieure, et un intérêt de 3.544,6 MD.

L’encours total de la dette publique a atteint 111.434,8 MD fin octobre sur les 114.142 MD prévus dans la loi de finances rectificative 2022 et représentant 82,6% du PIB du pays.

 

I.N


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page