Sport

ESS | Litiges financiers – Boukhanchouch : c’est réglé !

 

Un accord a été trouvé‹ entre la direction de l’Etoile et son ancien joueur, ce qui a permis de mettre fin au litige financier qui les opposait.

C’est une course contre la montre qu’a entamée le comité directeur de l’Etoile du Sahel pour régler tous les litiges financiers en cours afin de pouvoir lever la sanction d’interdiction de recrutement, sachant que le mercato hivernal sera clos le 30 de ce mois.

Pour rappel, le comité de Othman Jenayah a déjà clos le dossier de l’ancien joueur vénézuélien, Darwin Gonzalez, en lui versant son dû. Après avoir clos le dossier Gonzalez, les dirigeants étoilés se sont attaqués à une autre affaire litigeuse, celle opposant le club à un autre ancien joueur, l’Algérien Salim Boukhanchouch. Ce dernier réclame 180.000 dinars à l’ESS. Les deux parties sont convenues à un accord qui stipule le versement de cette somme sur deux tranches.

D’une pierre deux coups !

Après avoir clos les affaires Darwin Gonzalez et Salim Boukhanchouch, il ne reste qu’un seul litige financier, celui opposant l’ESS à Souleymane  Coulibaly. Avec le transfert de Mohamed Dhaoui à Al Ahly, le dossier de Coulibaly devrait être réglé, si ce n’est déjà fait. En réglant le dossier Coulibaly, l’Etoile devra retrouver incessamment le droit de recruter. C’est dire que suite à la transaction de Mohamed Dhaoui à Al Alhly, l’Etoile a fait d’une pierre deux coups.

Mohamed Dhaoui fait ses adieux

Par ailleurs, le jeune ailier Mohamed Dhaoui, qui vient de s’engager en faveur d’Al Ahly d’Egypte, a eu droit à une cérémonie d’adieu organisée par le staff technique et ses camarades.

A 19 ans, Mohamed Dhaoui entame donc une nouvelle aventure professionnelle avec le géant égyptien Al Ahly. Pour rappel, Dhaoui s’est engagé pour quatre ans et demi en faveur du club cairote. La valeur du transfert est de 1.3 million de dollars, soit l’équivalent de 4 millions de dinars.

L’Etoile touchera 15% de cette transaction, de quoi aider le club à payer ses dettes.

Rester sur sa lancée

Restant sur trois victoires consécutives dont la dernière a été remportée devant le CSS, Mohamed Mkacher et ses hommes aspirent à rester sur leur lancée. Leur mission ne sera pas de tout repos puisqu’ils effectueront demain un périlleux déplacement à Tataouine. Pour rappel, l’Etoile occupe la tête du classement du Groupe A avec cinq longueurs d’avance du dauphin espérantiste.

L’article ESS | Litiges financiers – Boukhanchouch : c’est réglé ! est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page