National

Ennahdha exprime son soutien à Seif Eddine Makhlouf et Mehdi Zagrouba

 

Ennahdha a publié, ce lundi 23 janvier 2023, un communiqué où il exprime son soutien au député Al Karama, Seif Eddine Makhlouf et à l’avocat Mehdi Zagrouba qui ont écopé de peines de prison dans le cadre de l’affaire dite de l’aéroport.

 

Ennahdha a condamné, de nouveau, les poursuites judiciaires engagées à l’encontre des civils, des opposants plus particulièrement, devant le Tribunal militaire et les jugements rendus avec exécution immédiate contraires aux dispositions de la loi dans les affaires liées à la justice judiciaire et dans lesquelles des verdicts définitifs ont été rendus ne pouvant donc faire l’objet d’appel.

Le mouvement a dénoncé ce qu’il considère comme une campagne visant les avocats « intègres » qui s’opposent au coup d’État et qui défendent les valeurs de liberté, de justice et les droits du peuple.

 

La Cour d’appel militaire s’est prononcée, vendredi, dans l’affaire de l’aéroport. Sur les cinq accusés, un seul a eu un non-lieu.

Seif Eddine Makhlouf a écopé de quatorze mois de réclusion. Nidhal Saoudi doit faire sept mois de prison et ses collègues Mohamed Affes et Maher Zid cinq mois. Abdellatif Aloui est, lui, acquitté. La juridiction a prononcé un non-lieu en sa faveur.

L’avocat Mehdi Zagrouba est lui condamné à onze mois de prison et a été interdit d’exercer pendant cinq ans. Celui-ci est, notons-le, l’avocat de la dame fichée S17.

En mars 2021, les députés d’Al Karama ont, en effet, mené un raid sur l’aéroport de Tunis Carthage afin d’obliger les autorités à permettre à une femme fichée S17 de voyager. La scène a été filmée et massivement partagée sur les réseaux.

Les membres d’Al Karama et Me Zagrouba ont, rappelons-le, été jugés pour cette même affaire par deux juridictions différentes. Ils sont poursuivis à la fois par la justice militaire et la justice civile. 

Le 17 mai 2022, le Tribunal militaire permanent de Tunis a prononcé des peines de prison contre Seif Eddine Makhlouf, Nidhal Saoudi, Maher Zid, Mohamed Affes, Lotfi Mejri et Mehdi Zagrouba.

Seif Eddine Makhlouf et Nidhal Saoudi ont été condamnés à cinq mois de prison. Mohamed Affes, Lotfi Mejri et Maher Zid, ont été condamnés à trois mois de prison et Mehdi Zagrouba à six mois. Abdellatif Aloui a eu un non-lieu.

Du côté de la justice civile, c’est le 26 mai 2022, que la huitième chambre correctionnelle près le Tribunal de première instance de Tunis s’est prononcé dans cette même affaire en condamnant Seif Eddine Makhlouf à trois mois de prison avec sursis.

L’affaire a, rappelons-le, été initialement examinée par le Tribunal cantonal de Tunis. Seif Eddine Makhlouf, Maher Zid et Mehdi Zagrouba avaient, alors, été condamnés à trois mois de prison.

 

 

M.B.Z  


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page