National

En photos et vidéo ' 14-Janvier : une manifestation qui déraille


 

Plus de 200 personnes se sont rassemblées le 14 janvier 2022 devant le siège de la Banque centrale de Tunisie afin de célébrer la révolution du 17 décembre 14 janvier et protester contre le coup d’État.

Les manifestants ont hurlé plusieurs slogans tels que « A bas le coup d’État » ou « Police républicaine, n’obéit pas aux ordres du dictateur ».

 

L’ambiance était assez calme. La police de Taoufik Charfeddine était occupée par la dispersion d’autres manifestants, à coup de canon à eau, se trouvant à l’entrée de l’avenue Habibi Bourguiba.

Par la suite, les manifestants ont décidé de charger, non-pas la police, mais le journaliste d’Al Arabiya en criant « Vendu des Emirats ! ».

La tension a grimpé. Les manifestants ont décidé d’occuper l’avenue Mohamed V. Les forces de police, semblant n’attendre que cela, ont tout de suite mené un assaut sans précédent sur le potentiel sit-in.

Matraque, coups de pied et gaz, tous les moyens sont bons.

Un policier a même essayé d’arracher la caméra à un journaliste de Business News, mais ses collègues sont intervenus pour le calmer en criant  »Il s’agit d’un journaliste ».

 

C’est alors qu’une scène chaotique s’est déroulée devant les yeux surpris des journalistes et des passants. Des motos de police qui se rentraient dedans, des personnes qui courraient partout et bien évidement des cris et des hurlements.

Plusieurs individus ont été interpellés par les forces de l’ordre et les manifestants se sont dispersés dans les rues aux alentours du siège de la BCT.

 

Reportage : Sofiene Ahmed Salem Ghoubantini

Photos: Marwen Shili


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page