Sport

Eliminatoires mondial 2022 — Groupe b (tunisie-zambie 20h00, à radès): Même une qualification n’enchante plus !

Que l’on batte la Zambie et qu’on se qualifie ou que la Guinée équatoriale valide son ticket, le mal est déjà fait pour nous avertir sur l’amère réalité des choses.

Plusieurs facteurs doivent être réunis pour avoir une bonne équipe de football qui force le respect et qui peut aller très loin dans toutes les épreuves. Entre autres, il y a essentiellement la valeur intrinsèque des joueurs et la compétence de l’entraîneur. Et c’est surtout là où réside toute la différence entre les équipes.

Malheureusement, il se trouve qu’il y a une imposante unanimité autour de la «médiocrité» de notre équipe nationale qui ne compte pas dans ses rangs des joueurs de grand talent et qui ne possède pas un entraîneur capable de faire un ensemble au mordant convaincant.

En effet, l’équipe nationale a leurré tout le monde avec ses résultats réalisés lors des trois premières journées des éliminatoires de la Coupe du monde (Qatar 2022). Mais elle a vite prouvé ses limites lors des quatrième et cinquième journées du groupe «B» face à la Mauritanie (0-0) à Nouakchott et à la Guinée équatoriale dernièrement à Malabo (0-1). Du coup, son vrai visage a été dévoilé et toutes ses lacunes ont été mises à nu pour nous permettre de nous rendre à l’évidence que rêver grand avec cet onze national actuel et son entraîneur Mondher Kebaïer n’est vraiment pas du tout possible !

Insuffisance partout

Autrement dit, les cinq points sur six dilapidés dans les deux derniers matches ont déjà installé le doute dans les esprits des plus optimistes des supporters du club Tunisie. C’est que du jour au lendemain, la Tunisie s’est retrouvée en cohabitation avec la Guinée équatoriale à la première place du classement du groupe «B». Et ce, en plus du fait qu’elle se trouve tenue de gagner absolument son match de ce soir face à la Zambie en cas d’une autre victoire de la Guinée équatoriale contre la Mauritanie. Autrement, elle n’accédera pas au dernier tour qualificatif pour la phase finale de la Coupe du monde. Dans ce cas, au lieu de réussir à prendre part pour la sixième fois de son histoire à la plus prestigieuse compétition footballistique, elle concédera cette chance à la Guinée qui pourrait  y parvenir pour la première fois de son histoire.

En d’autres termes, ce sera la grande désillusion et la douche écossaise à subir bizarrement après le démarrage en fanfare des trois premières journées, au cours desquelles la Tunisie a marqué huit buts sans en encaisser un seul. C’est justement cette inconstance qui rend perplexe et ne rassure guère.

Il est vrai que les témoins ne sont pas tous au rouge, car le goal-average est, pour le moment, largement en faveur de la Tunisie, en plus du fait que la confrontation directe avec la Guinée équatoriale joue, en deuxième lieu, en faveur de notre sélection, mais le rendement général et l’inconstance laissent la manière trop peu convaincante.

Cela dit, la grande désillusion n’est pas exclue, non plus, car la Zambie est capable de profiter de la baisse du moral de notre onze national  pour lui infliger un autre revers plus cuisant encore.

Tout ça pour dire que quoi qu’il advienne, l’heure du changement a bien sonné, notamment pour ce qui concerne le staff technique. C’est que pour tenter de sauver l’avenir de la sélection, il faudra opter pour autre chose dès demain ! Nous y reviendrons avec une analyse plus approfondie après Tunisie-Zambie.

L’article Eliminatoires mondial 2022 — Groupe b (tunisie-zambie 20h00, à radès): Même une qualification n’enchante plus ! est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page