National

Des mandats d’arrêt suite à la manifestation du Bardo

Des mandats d’arrêt ont été émis, dimanche 14 novembre 2021, suite au rassemblement protestataire qui a eu lieu au Bardo pour distribution d’argent, port d’armes blanches sans autorisation et soupçons de consommation de stupéfiants.

Dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur (MI) a confirmé que ces mesures s’inscrivent dans le cadre de son souci d’appliquer la loi et en coordination avec le ministère public, ajoutant que les services de sécurité ont estimé le nombre de participants à cette manifestation à environ 3 500 personnes.

Le porte-parole officiel du ministère de l’Intérieur, Yasser Mesbah, a indiqué au journaliste de la Tap que certaines personnes ont été arrêtées à proximité du rassemblement portant des couteaux de différentes tailles et formes. Une foule nombreuse de manifestants s’est rassemblée, dimanche 14 novembre au niveau de l’Avenue 20 Mars du Bardo, menant à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

Parmi ces manifestants, les partisans de l’initiative ” Citoyens contre le coup d’Etat “, du mouvement Ennahdha et de la Coalition pour la dignité, qui se sont rassemblés pour protester contre les mesures exceptionnelles prises par le président de la République, Kaïs Saïed, les 25 juillet et 22 septembre (décret présidentiel n°117).

Ce mouvement de protestation a connu une forte présence sécuritaire. Une bousculade s’est produite entre les forces de sécurité et les manifestants après que certains d’entre eux ont réussi à enlever les barrières de sécurité placées à toutes les entrées menant au Parlement, dans le but de se diriger vers le siège du Parlement, mais les forces de sécurité les ont rapidement empêchés de quitter le lieu désigné pour la manifestation.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page