Economie tunisie

Des faits et des chiffres

 

290

Plus de 290 infractions économiques ont été relevées par les services de contrôle économique à Jendouba, et ce, durant le mois de décembre 2022. Ces infractions concernent essentiellement la spéculation, l’absence de facture, le non-affichage des prix ou encore la hausse illicite des prix et l’utilisation d’appareils de mesure non-autorisés.

4

Selon Bilel Sahnoun, directeur général de la Bourse de Tunis, trois ou quatre nouvelles entreprises du secteur privé seront cotées en Bourse au cours de cette année 2023, dont l’une sera spécialisée dans le domaine de l’industrie du fer. D’après ses propos, des travaux sont en cours sur le projet d’une bourse des matières premières, qui pourrait voir le jour avant la fin du premier semestre de cette année. La première expérience de négoce portera sur l’huile d’olive. Le directeur de la Bourse à fait savoir que d’autres matériaux seront intégrés par la suite.

1,8%

La Tunisie envisage de réaliser un taux de croissance de 1,8% en 2023, selon le rapport sur le budget de l’Etat pour l’exercice 2023. La réalisation de ce taux reste toutefois tributaire de la levée des obstacles auxquels fait face l’activité économique. Ce taux est basé sur des hypothèses prudentes et réalistes qui tiennent compte de la conjoncture nationale et de l’augmentation des risques implicites au niveau international.

L’article Des faits et des chiffres est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page