National

Décès d’un citoyen dans les affrontements d’Agareb

Selon le ministère de l’intérieur l’homme décédé habite à six km des lieux où se déroulent les affrontements avec les citoyens et où il y a eu des jets de grenades lacrymogènes. Il serait décédé, selon les premières constatations, d’une crise cardiaque. Ce qui n’a rien à voir avec le gaz lacrymogène, ni les affrontements avec les forces de la police.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page