National

Décès d'Elizabeth II, la reine d'un siècle tire sa révérence

La reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne Elizabeth II vient de tirer sa révérence, a annoncé le palais royal de Buckingham en cet après-midi du jeudi 8 septembre 2022.

La souveraine âgée de 96 ans, se trouvait au château de Balmoral en Écosse. Plus tôt dans la journée et rompant avec la discrétion d’usage Buckingham a fait savoir que l’état de santé de la reine Elizabeth « inquiétait » ses médecins. La famille de la reine, ses quatre enfants et ses petits enfants se sont rendus à son chevet, les observateurs de la monarchie ont alors saisi la gravité du moment.

Qui est Elisabeth II ?

 

La reine Elisabeth II est la fille du roi George VI et de la reine Elizabeth. Elle est née le 21 avril 1926. Elle épouse en 1947 Philip Mountbatten, né prince de Grèce et de Danemark. Ils ont quatre enfants : le prince Charles, la princesse Anne, et les princes Andrew et Edward. À la mort de son père le 6 février 1952, Elisabeth, alors âgée de 25 ans, devient reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord. Elle est couronnée le 2 juin 1953 à Westminster.

Elle était, depuis le 9 septembre 2015, le souverain britannique ayant régné le plus longtemps, soit 70 ans, dépassant la durée de règne de son arrière-arrière-grand-mère la reine Victoria. Le 13 octobre 2016 elle était le souverain régnant depuis le plus longtemps et le plus âgé actuellement encore en fonction. En 2022 elle devient le premier monarque de l’histoire du Royaume-Uni à célébrer son jubilé de platine, qui marquait le 70ème anniversaire de son accession au trône.

Que prévoit le protocole après le décès de la reine Elizabeth II ?

Le jour de la mort de la reine Elizabeth II a suscité une série de plans soigneusement élaborés qui sont en place depuis les années 1960 dans le cadre d’un plan baptisé « Opération London Bridge ». Etant décédée à Balmoral en Écosse, la dépouille de la reine sera ramenée à Londres par le train royal dans le cadre d’une opération connue sous le nom de « Unicorn ».

Le plan décrit dans son intégralité a été repris par les médias anglais, il comprend également des détails sur ce qui se passera pendant les 10 jours suivant la mort de la reine, y compris où ira son cercueil, comment le Premier ministre abordera publiquement la nouvelle et comment le prince Charles passera ses premiers jours en tant que roi.

Le jour du décès de la Reine sera appelé le jour J, tandis que chaque jour suivant sera appelé J+1 et J+2 et ainsi de suite.

Le rapport affirme qu’une « cascade d’appels » aura lieu quelques heures après la mort de la reine pour informer le Premier ministre, le secrétaire du cabinet et plusieurs hauts ministres et responsables gouvernementaux.

La première ministre, Liz Truss, sera informée par le secrétaire privé de la reine, tout comme le Bureau du Conseil privé. Le secrétaire de cabinet enverra un mail aux hauts fonctionnaires. Après réception de cet e-mail, les drapeaux de Whitehall seront mis en berne.

Quant au public, il sera informé par une « notification officielle » délivrée par la maison royale, précisent les documents.

Les pilotes informeront également les passagers sur les vols si la nouvelle est annoncée alors qu’ils sont en l’air.

La première ministre Liz Truss fera une déclaration ; aucun autre membre du gouvernement britannique ne sera autorisé à faire une quelconque déclaration avant cela. Les travaux parlementaires seront suspendus pendant 10 jours.

Les funérailles de la reine auront lieu dix jours après sa mort et le programme des funérailles d’Elizabeth II sera publié par la famille royale. Une minute de silence nationale sera annoncée. La Première ministre tiendra une audience avec le nouveau roi. Le lendemain de la mort de la reine, connue sous le nom de D-Day+1, le Conseil d’adhésion se réunira au palais Saint-James pour proclamer le prince Charles nouveau souverain.

Des centaines de personnes seront présentes, dont le Premier ministre et les hauts ministres du gouvernement, qui seront tous invités à porter une robe du matin ou des costumes de salon avec des cravates noires ou foncées.

À 15h30, comme indiqué dans les documents, le cabinet et la Première ministre tiendront une audience avec le roi Charles.

Le jour J+3, il recevra la motion de condoléances à Westminster Hall. Il entamera ensuite une tournée du Royaume-Uni, la première tâche étant une visite au parlement écossais. Il se rendra le lendemain en Irlande du Nord pour recevoir une deuxième motion de condoléances au château de Hillsborough. Charles se rendra ensuite au Pays de Galles et assistera à un service à la cathédrale de Llandaff à Cardiff.

Le cercueil de la reine sera amené au palais de Buckingham et accueilli par la Première ministre et les hauts ministres. La procession du cercueil de Buckingham Palace au Palais de Westminster aura lieu le jour J+5 et sera suivie d’un office au Westminster Hall.

La reine reposera ensuite en état pendant trois jours au palais de Westminster, c’est ce qu’on appelle l’opération Feather.

Les funérailles auront lieu à l’abbaye de Westminster. Un silence national de deux minutes sera décrété à midi le jour même. Il y aura des processions à Londres et à Windsor, avec un service d’engagement ayant lieu à la chapelle St George.

La reine sera enterrée à la chapelle commémorative du roi George VI à Windsor.

 M.B.Z

lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page