Sport

Daniel Kretinsky investit dans le football anglais

Le football anglais accueille un nouveau milliardaire. Le Tchèque Daniel Kretinsky, par ailleurs actionnaire indirect du Monde, a acheté, mercredi 10 novembre, 27 % du capital de WH Holding, qui détient l’équipe de West Ham. Il aurait payé 160 millions de livres (186 millions d’euros) selon plusieurs médias britanniques, un montant que le club ne dément pas.

M. Kretinsky monte ainsi au capital d’un club qui a le vent en poupe. West Ham, vieille équipe de l’est de Londres créée en 1895, et actuellement troisième au classement de la Premier League, est la surprise de cette saison. Dimanche 7 novembre, elle s’est même imposée contre Liverpool (3-2).

Les principaux actionnaires de West Ham, David Sullivan et David Gold, ont investi dans le club ces dernières années. Ils ont recruté l’entraîneur David Moyes, l’ancien coach de Manchester United, en 2017. Cet été, pendant la période des transferts, West Ham a dépensé 63 millions de livres dans l’achat de quatre joueurs, ce qui en a fait le quatrième club le plus dépensier, selon les données compilées par Sky News. Classé septième club le plus riche de la Premier League (sur vingt) par Forbes, West Ham partie de ces équipes qui espèrent bousculer les quelques clubs-phares qui occupent systématiquement la tête du classement.

Lire aussi Le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky détient 5% du capital de TF1 Argent frais

Jusqu’où ira l’ambition de M. Kretinsky avec les « Hammers » ? Après son acquisition, réalisée à travers son fonds d’investissement 1890s Holdings, il devient le deuxième actionnaire du club, derrière M. Sullivan (38,8 %), un homme d’affaires gallois qui a fait fortune dans les magazines pornographiques et les sex-shops, mais devant M. Gold (25,1 %). Il aura deux sièges au conseil d’administration, un pour lui et un pour son associé Pavel Horsky.

S’agit-il d’un premier pas avant une acquisition complète du club ? « Pure spéculation », répond un porte-parole de West Ham. Dans son communiqué, le club évoque plutôt le besoin d’une « réduction de [sa] dette de long terme ». L’argent frais apporté par le milliardaire tchèque doit servir à continuer à investir « dans les progrès faits par West Ham ces dernières années ».

Lire aussi Article réservé à nos abonnés Football : le fonds souverain saoudien rachète le club de Newcastle et l’Arabie saoudite, son image

M. Kretinsky ne souffle pour l’instant pas mot d’une quelconque ambition, se contentant de déclarer dans le communiqué que « le développement et la croissance du club ces dernières années ont été évidents et je suis ravi de faire partie de ce que je crois être un avenir excitant ».

Le milliardaire de 46 ans a fait fortune dans l’énergie en Europe centrale, notamment avec des centrales à charbon. Il n’avait jusqu’à présent pas investi dans le sport hors de la République tchèque, où il possède le Sparta Prague.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page