Sport

Coupe arabe de la FIFA 2021 — Tunisie-Emirats Arabes Unis (1-0): On a assuré l’essentiel…

Dos au mur, nos internationaux ont fait preuve de réalisme et de bon sens, hier face aux Emiratis. Une victoire avec le plus petit des scores, certes, mais c’était amplement mérité avec à la clef une qualification aux quarts de finale.

Stade Al-Thumama. La Tunisie bat les Emirats arabes unis : 1-0. (Score acquis à la mi-temps). But de Seifeddine Jaziri (10’). Arbitrage de l’Allemand Daniel Siebert

Tunisie : Hassen, Dräger, Ifa, Meriah, Ben Hmida, Chaalali, Sassi, Mejbri (Ben Arbi 82’), Sliti, Jaziri (Ben Youssef 68’) et Msakni (Bguir 89’).

Emirats Arabes Unis : Eisa, Abbas (Salem 46’), Salmin (Juma 85’), Al Ahbari, Canedon (Al Hammadi 74’), Alattas, Saleh (Matar 84’), Ramadan, Alzaabi, Tagliabue et Khamis.

C’est une évidence : le footballeur tunisien s’exprime mieux sur le terrain quand il joue sous pression. Nos internationaux l’ont prouvé encore une fois, hier, contre les Emirats arabes unis à l’occasion du dernier match du 1er tour de la Coupe arabe de la Fifa 2021. Un match placé sous le signe de la victoire et rien que la victoire. Par ailleurs, Mondher Kebaïer a apporté des changements essentiels à son onze de départ. Moez Hassen a été aligné dans les bois alors que Mohamed Dräger, arrivé la veille, a occupé le flanc droit de la défense. Enfin, un arrière droit de métier, ce qui a rééquilibré un compartiment qui a beaucoup souffert lors du match précédent contre la Syrie.

Pour ce qui est du déroulement du match, notre team national est entré, dès le départ, dans le vif du sujet. Un jeu porté sur l’offensive qui n’a pas tardé à porter ses fruits. On jouait la 10’ lorsque Youssef Msakni récupéra la balle, dribbla les défenseurs Emiratis, mais perdit son équilibre lors de son duel avec le portier émirati, Khalid Eisa. C’est à cet instant précis que Seifeddine Jaziri entra en scène en récupérant la balle et, d’une pichenette, la logea dans les filets.

Un but tout fait…

Une ouverture rapide du score qui met les Tunisiens dans une meilleure posture. Côté adversaire, il a fallu attendre la 24’ pour assister à sa première occasion sérieuse du match et Moez Hassen d’éloigner le danger en déviant en corner. Quelques minutes plus tard, Hassen était encore une fois au rendez-vous en dégageant la balle loin de sa cage, éloignant ainsi le danger (38’).

La fin de la première mi-temps aurait pu être ponctuée par un but assassin. Un but tout fait raté par Seifefddine Jaziri qui, servi sur un plateau par Sliti, a vu son tir frôler le montant droit des filets d’Eisa (44’). Si Jaziri avait été un peu plus précis, le match aurait sans doute pris une autre tournure et la tâche aurait été beaucoup plus facile pour les nôtres.

De retour des vestiaires, les Emiratis ont eu leur petit quart de gloire, mais sans être efficaces pour autant. Face à la portée offensive de l’adversaire, Mondher Kebaïer a prôné la prudence. Il a fallu attendre la 75’ pour voir de nouveau les Tunisiens dangereux dans les 30 derniers mètres quand Drager se fait faucher à la limite de la zone des 16 mètres. Un coup franc bien botté par Sliti mais la reprise de la tête de Ben Youssef a été lamentablement ratée. Ben Youssef a voulu se racheter mais son tir puissant a été intercepté par le portier émirati (86’).

Les quatre minutes du temps additionnel ne changèrent rien à la donne malgré ce coup franc dangereux des Emiratis que Hassen a bien détourné par ses doigts, et la Tunisie de se qualifier amplement aux quarts de finale à la tête de son Groupe B grâce à la différence de buts (+3) contre (+1) pour les Emirats arabes unis. Une courte mais belle victoire. En attendant toujours que Kebaier trouve la solution à ces hauts et bas de son équipe.

L’article Coupe arabe de la FIFA 2021 — Tunisie-Emirats Arabes Unis (1-0): On a assuré l’essentiel… est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page