National

Chiens errants : Charfeddine et Fekih ordonnent l’abattage


 

Sur ordre du ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine, le gouverneur de Tunis, Kamel Fekih, a réuni, jeudi 21 juillet 2022, les maires des différentes communes du Grand Tunis pour ordonner une campagne d’abattage de chiens à grande échelle en attendant la construction de refuges. 

Dans un communiqué publié sur la page Facebook du gouvernorat de Tunis, on a précisé que ces campagnes seraient menées conformément à un plan que l’unité régionale de la police municipale mettrait en place. L’objectif étant d’endiguer le phénomène de chiens errant afin de protéger citoyens et touristes et préserver « l’esthétique de la Capitale », alors que les rues sont inondées d’ordures. 

Pour ce faire, les municipalités auront à faire appel à des chasseurs, selon le communiqué du gouvernorat de Tunis, pour opérer l’abattage en attendant que des refuges soient mis en place. Les différentes communes ont, d’ailleurs, été appelées à travailler sur l’aménagement d’espaces d’accueil, de stérilisation et de vaccination pour les chiens errants.

Des campagnes d’abattage anarchique exécutées par les agents des municipalités sont organisées de façon périodiques. Seule la commune de la Marsa dispose d’un refuge municipal pour chiens errants. Le projet lancé depuis 2018 n’a pu être concrétisée que quatre ans plus tard en février 2022 grâce aux efforts conjoints des municipalités de la Marsa, de Carthage et de Sidi Bou Saïd ainsi que les équipes de l’Institut Pasteur de Tunis et des membres de la société civile.

N.J. 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page