National

Chaima Issa laissée en liberté

 

Suite à son audition par le juge d’instruction du troisième bureau d’instruction près le tribunal militaire permanent de Tunis, la membre du Front de salut national, Chaima Issa a été laissée en liberté.

Chaima Issa avait été convoquée par la justice militaire à la suite d’un passage médiatique sur la radio IFM datant du 22 décembre 2022. Chaima Issa a refusé de répondre aux questions. Elle fait l’objet d’une interdiction de voyager.

Pour rappel, Chaima Issa fait l’objet de poursuites judiciaires en vertu du Code pénal et du décret n°54 relatif à la lutte contre les infractions se rapportant aux systèmes d’information et de communication. Mme Issa est, également, accusée d’avoir incité l’armée à désobéir des ordres directs, d’offense contre le chef de l’État et de répandre des rumeurs dans le but de porter atteinte à la sécurité nationale. Elle a considéré que sa déclaration n’était pas un appel à la désobéissance. Elle a estimé que les élections étaient dépourvues de légitimité.  

S.G


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page