Sport

CAN: L’arbitre de Tunisie-Mali victime d’une insolation?

Janny Sikazwe, l’arbitre de Tunisie-Mali lors de la CAN, aurait été victime d’une insolation ce qui pourrait expliquer ses décisions incompréhensibles en fin de match et notamment de siffler la fin de la rencontre avant son terme. C’est en tout cas ce qu’indique le patron des arbitres du football africain.

La journée de Coupe d’Afrique des Nations de mercredi a été marquée par l’arbitrage incompréhensible de Janny Sikazwe lors du match Tunisie-Mali, remporté 1-0 par les Maliens. L’officiel a en effet sifflé une première fois la fin de la rencontre à la 85e minute puis une seconde fois définitivement un peu avant la 90e minute sans qu’aucun temps additionnel ne soit annoncé malgré les nombreux changements.

Une décision qui a rendu fou les Tunisiens, qui espéraient bien revenir au score, mais qui pourrait peut-être s’expliquer par une insolation selon la Confédération africaine du football (CAF) qui tente bien d’expliquer les raisons de ce raté.

Essam Abdel-Fatah, le patron des arbitres, a ainsi indiqué à des journalistes que Sikazwe a été victime d’une insolation durant la partie ce qui lui aurait fait perdre sa concentration. À la fin de la partie, l’arbitre de 42 ans aurait ainsi été conduit à l’hôpital ce qui expliquerait son absence quand la rencontre a été sur le point de reprendre pour quelques minutes.
Sikazwe arbitre pour la sixième fois une CAN et a aussi officié lors de la Coupe du monde 2018 et la Coupe Arabe 2021. Son nom est cependant davantage associé à un scandale de corruption en 2018 qui l’avait vu être suspendu en 2018 par la CAF avant d’être blanchi en 2019..

(Source: OUEST FRANECE)


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page