Sport

CA–USM (1-3) : L’USM punit de nouveau les Clubistes

 

Quand l’USM se rue vers l’avant, le CA se rue dans les brancards.

Stade Hamadi Agrebi de Radès. Public «absent». Temps glacial. Pelouse en bon état. CA-USM (1-3). Arbitrage de Walid Jeridi assisté de Faouzi Jeridi et Bassem Abouda. Quatrième arbitre : Ahmed Nasfi. Commissaire du match : Houcine Oueld Ahmed. But d’Oumarou (11’), Ghandri (38’) (csc), Bouzayane (39’) et Hamdi Laâbidi. Avertissement : Ousmane Ouattara.
CA : Moez Hassen, Ghazi Abderrazak, Taoufik Cherifi, Skander Laabidi, Edem Taoues, Nader Ghandri, Ahmed Khélil, Chiheb Laabidi, Wissem Ben Yahia, Saber Khélifa, Hamdi Laabidi.
USM : Bechir Ben Said, Mohamed Saghraoui, Ousmane Ouattara, Salah Harabi, Mohamed Amine Bouzayane, Hichem Baccar, Alaeddine Dridi, Youssufu Oumarou, Abdelkader Boutiche, Haikel Chikhaoui, Zied Aloui.

Le CA et l’USM ont croisé le fer hier dans le cadre de la 2e journée retour du championnat de la Ligue 1, à Rades, pour une explication lourde de conséquences. Et pour cause, le CA a déjà grillé plus d’un joker, même s’il s’est reprit récemment face à l’ESM (journée précédente). Quant aux Bleus de Monastir, leur revers «surprise», dans leur fief de Mustapha Ben Jannet, contre de coriaces Béjaois, les a forcément freinés précédemment, propulsant par là même l’USBG en haut de l’affiche. Le tableau ainsi brossé devait par conséquent nous proposer une chaude empoignade entre le Club Africain et les gars du Ribat, bourreaux de ce même CA à l’aller, «corrigé» (3-0) à Monastir. Côté terrain, le CA presse d’entrée mais Chiheb Laabidi est en retard à la conclusion. 11’, les Bleus avancent et ouvrent la marque par Oumarou. Parfait scénario pour l’USM alors que le CA devra maintenant courir, encore et encore, derrière le score. Ce faisant, durant quelque dix minutes, l’USM pose le jeu et le CA se précipite en situation de possession du ballon. 23’, Chiheb Laabidi contrôle, perce et sert Ben Yahia, fauché à l’entrée des 30 mètres. Une situation non exploitée par le CA, un CA qui gagne du terrain cependant, alors que l’USM recule son bloc et tente d’opérer par contres éclair. 28’, Bouzayane enveloppe à l’entrée de la surface et Moez Hassen se détend et évite le pire pour le CA. L’USM vient de rater le K.O. ! 30’, Hichem Baccar est particulièrement actif sur le couloir gauche, Oumarou est partout, mais le CA ne se disperse pas pour autant.  33’, Oumarou s’écroule et c’est de bonne guerre, pour gagner du temps.

Tournant et conséquences…

37’, le CA se projette, s’expose, puis s’écroule : Ghandri, qui dévie de la tête dans ses propres buts, et Bouzayane (qui se trouve en un contre un face à Abderrazak après un repli raté des Clubistes) sont passés par là. 44’ : 1e miracle : nullement contre toute attente, Hamdi Laabidi marque et garde le CA en vie après un relais réussi avec Ben Yahia. 48’, 2e miracle : Saber Khelifa est déséquilibré et bénéficie d’un penalty.

Mais Ghandri rate lamentablement (Béchir Ben Said a bien senti le coup). On en restera là pour ce premier half. De retour de pause, les intentions clubistes sont claires : se ruer à l’avant et forcer le destin, alors que dans le même temps, l’USM verrouille, en espérant «tuer le match» sur contre, une bonne fois pour toute, quelle que soit la méthode adoptée, quitte à faucher un joueur en pleine course (l’arbitre ne bronchera pas en l’état). Rien ne changera malgré le forcing terrible du CA au premier quart d’heure avec une transversale à la 55’. Au final, victoire méritée de l’USM qui reprend la main, et défaite «interdite» du CA qui s’enfonce dans les sables mouvants de la Ligue 1. Ça sent le chant du cygne pour tout un bastion clubiste, en passe de tomber, en flirtant actuellement avec le play-out ! Grosse déprime !

L’article CA–USM (1-3) : L’USM punit de nouveau les Clubistes est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page