National

Bouasker: Le ministère public s’opposera aux campagnes d’intimidation

Le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Farouk Bouasker, a assuré que les campagnes d’intimidation sur les réseaux sociaux contre des candidats aux législatives ont commencé depuis le premier tour et continuent encore.

Le président de l’ISIE a insisté sur le fait que certaines campagnes sont illégales et que l’ISIE se contente d’avertir dans les dépassements mineurs. Mais si cela atteint le point de devenir un cyber-harcèlement, des PV seront transférés au ministère public, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Bouasker a expliqué que les dépassements durant la campagne électorale ne sont pas multiples. Elles concernent essentiellement le non-respect des espaces consacrés à l’affichage ou faire des campagnes sans avertir l’ISIE. Il a ajouté que la campagne se déroule de façon ordinaire et que les dépassements ne menacent pas le processus électoral du 29 janvier 2023. 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page