National

Assassinat du martyr Houimli: De quatre ans de prison à la pendaison

La Chambre correctionnelle en charge des affaires terroristes a prononcé, hier vendredi 22 janvier 2022, des jugements, allant de quatre ans de prison jusqu’à la peine de mort, contre quatre accusés dans les affaires du martyr officier de la sûreté nationale, poignardé devant la Cour d’appel de Bizerte et d’un militaire victime d’une tentative d’assassinat.

Les faits remontent au mois de septembre 2019, quand le martyr a été surpris par l’accusé principal, un élément terroriste, dans les environs de la Cour d’appel de Bizerte et l’a poignardé, causant sa mort.
L’accusé a, par la suite, été arrêté par les forces de l’ordre.
Le martyr est le commandant Foauzi Houimli, chef du poste de sécurité  de la Cour d’appel de Bizerte.
Par ailleurs, le lieutenant de l’armée nationale Mohamed Béjaoui a, quant lui,  fait l’objet d’une tentative d’assassinat, sur la Place de l’Evacuation.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page