Culture

Arts plastiques: Adel Megdiche nous a quittés

Discrètement, comme il a vécu, Adel Megdiche nous a quittés l’autre jour, seul et en silence. On ne le voyait plus beaucoup dans la sphère artistique, les galeries, les expositions. Seuls ses anciens élèves continuaient à régulièrement lui rendre visite à Tunis ou à Hammamet où il partageait son temps.

Après un long moment au cours duquel il avait pratiquement arrêté de peindre, on avait annoncé la bonne nouvelle : l’artiste reprenait ses pinceaux.  L’œuvre de Adel Megdiche est atypique. Elle a évolué au cours des années de l’abstraction à l’académisme, tout en choisissant un parcours personnel.

« Si proche fût-il de l’imaginaire populaire, Adel Megdiche n’a jamais perdu le dynamisme de sa personnalité et l’originalité de sa palette. En fait, il est resté individuel. Il n’arrête pas d’inventer son écriture. Tout est abstraction et rien n’est laissé à l’abstrait. L’imagination est reine, néanmoins le Roi tient les rênes. Aussi, ne laisse-t-il pas à l’approximation le moindre détail, puise-t-il dans l’académisme le plus classique, emploie-t-il les techniques éprouvées. »

Et il est vrai que son univers onirique, son imaginaire foisonnant, sa technique minutieuse, son sens du détail et de la mise en scène en faisaient un artiste totalement à part.

Si l’artiste est parti, son œuvre et son souvenir demeurent.

L’article Arts plastiques: Adel Megdiche nous a quittés est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page