National

Aram Belhadj prévoit le pire après la hausse des prix du carburant


L’économiste Aram Belhadj a commenté, dans la soirée de mercredi 23 novembre 2022, la nouvelle hausse des prix du carburant. Dans un statut sur sa page Facebook, il a rappelé que cela était prévisible notant que l’objectif de l’État est de faciliter l’obtention d’un accord définitif avec le Fonds monétaire international (FMI). 

« Sont également attendus dans un futur proche des augmentations des prix de certains produits et services et, par conséquent, une hausse du taux d’inflation, du taux directeur, et des taux d’intérêts des crédits à la consommation, notamment. Le reste suivra ! », a-t-il ajouté. 

 

 

Dans la soirée de mercredi, Business News a appris que le ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie et celui des Finances avaient décidé d’appliquer les prix suivants à partir d’aujourd’hui, jeudi 24 novembre 2022 : 

  • Essence sans plomb : 2.525 DT

  • Essence sans plomb « premium » : 2.855 DT

  • Gasoil sans soufre : 2.205 DT

  • Gasoil sans soufre « premium » : 2.550 DT

  • Gasoil ordinaire : 1.985 DT

 

Les prix des autres carburants se présentent comme suit : 

  • GPL Domestique : 676,924 millimes 

  • Fuel oil lourd N2 : 1030 DT 

  • Fuel oil domestique 98/2 : 2.000 DT

  • Pétrole lampant à usage domestique : 950 millimes  

  • Pétrole lampant pour le mélange de bitumes : 1.710 DT

  • Vrac : 1.680 DT

  • GPLc : 1.690 DT

  • Propane vrac : 1.630 DT

Le gouvernement tunisien est, rappelons-le, parvenu en octobre à un accord préliminaire avec le FMI. Le bailleur de fonds devrait octroyer à la Tunisie un prêt de 1,9 milliard de dollars sur quatre ans une fois l’accord finalisé. Les termes de cet accord demeure, cependant, méconnu car le gouvernement tunisien n’a rien communiqué à ce sujet. Le FMI a, lui, cependant affirmé qu’une levée des subventions avait déjà été lancée par le gouvernement de Najla Bouden. 

 

N.J


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page