National

Appel à l’augmentation du prix du lait à la production


Le président du conseil d’administration de la centrale de transformation du lait « Vitalait », Ali Klebi, a appelé le gouvernement à adopter une augmentation de près de 500 millimes du prix d’achat d’un litre de lait frais pour préserver la filière laitière.
Klebi a ajouté, dans une déclaration à l’Agence TAP, en marge d’une mission économique d’hommes d’affaires tunisiens en Côte d’Ivoire, que la production des usines de transformation du lait a enregistré une baisse estimée entre 20 et 30%.

Le marché enregistre quotidiennement un déficit d’approvisionnement entre 400 et 500 mille litres, sachant que la consommation quotidienne varie entre 1,8 million et deux millions de litres, a-t-il ajouté.

Il a rappelé que le système laitier fait face à de nombreuses difficultés aggravées par l’augmentation de près de 50% des prix sur le marché international, soulignant que les fourrages représentent environ 60% du coût de production.

« Nous avons revendiqué à maintes reprises d’adopter une augmentation du prix du lait à la production, afin de permettre à l’agriculteur de vendre le litre à 1 600 millimes, contre 1 140 millimes, actuellement », a indiqué Klebi.

Il a fait remarquer, dans ce cadre, que l’agriculteur s’est retrouvé obligé d’abandonner son troupeau, en l’absence de telle augmentation, d’où le risque d’enregistrer des problèmes d’approvisionnement plus tard.

Il a rappelé que la chambre syndicale nationale des industries du lait et dérivés a décidé, le 16 novembre 2022, d’octroyer une avance de 200 millimes à l’agriculteur afin de lui permettre de faire face à la hausse des prix des fourrages.

Cependant cette mesure reste insuffisante, selon Klebi.Il a fait savoir que le prix de vente (1800 millimes) d’un litre de lait même avec l’augmentation proposée reste de loin inférieure au prix d’un litre de lait importé estimé à 3500 millimes, outre l’impact sur les ressources en devises du pays.

À noter que l’Union tunisienne pour l’agriculture et la pêche (UTAP) a appelé, le 17 novembre, à une augmentation de pas moins de 600 millimes/litre du prix du lait à la production, estimé actuellement à 1140 millimes/ le litre ; un prix disproportionné par rapport au coût de production qui dépasse les 1650 millimes/litre.

Une mission économique menée par la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (Conect) est actuellement (du 4 au 8 décembre) en visite à Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

Cette mission est composée de 70 investisseurs opérant dans les secteurs de l’agroalimentaire, de la santé, des technologies de l’information et de la communication, de l’assurance et de BTP.

En quête de secteurs à fort potentiel d’exportation et d’opportunités d’implantation, ces investisseurs devront prendre part à des réunions de travail avec des responsables ivoiriens de haut niveau, à des ateliers sur le climat d’affaires.

Au programme figure également des visites aux entreprises et de zones industrielles et l’organisation d’un forum économique tuniso-ivoirien.

L’article Appel à l’augmentation du prix du lait à la production est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page