National

Ahmed Souab dépose une plainte contre Wafa Chedly


 

L’avocat et ancien juge administratif Ahmed Souab a déposé, jeudi 17 novembre 2022, une plainte contre l’avocate, proche du pouvoir, Wafa Chedly, pour diffamation et allégations mensongères. 

 

Me Chedly a, rappelons-le, accusé son confrère de corruption. Dans des publications sur les réseaux sociaux, l’avocate a avancé que Me Souab était impliqué dans une affaire de pot-de-vin impliquant, également, un juge d’instruction près le Tribunal de Sousse, démis de ses fonctions. Celui-ci aurait, selon Me Chedly, perçu de l’argent pour libérer le client de Me Souab, l’ancien ministre et homme d’affaires Mehdi Ben Gharbia. 

 

 

Une autre plainte a, également, été déposée contre Me Chedly par la sœur de Mehdi Ben Gharbia pour les mêmes motifs. Mouna Ben Gharbia a démenti, dans sa plainte, les allégations de Me Chedly l’accusant de diffamation, sur la base des dispositions de l’article 24 du décret 54. Elle a précisé que les accusations diffamatoires de Me Chedly étaient une atteinte à son frère Mehdi Ben Gharbia, sa famille et son avocat Ahmed Souab.

 

L’avocate fait l’objet de plusieurs plaintes déposées par d’autres personnalités et organisations nationales pour des accusations similaires. La dernière en date est celle déposée par le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) Noureddine Taboubi. Selon la Centrale syndicale, l’avocate a porté de graves accusations à l’encontre de son secrétaire général.  

 

Dans une intervention radiophonique, l’avocate a laissé entendre que le syndicaliste était coupable de trahison et qu’il avait reçu un chèque de 700.000 dinars de la part des Émirats arabes unis. 

 

 

N.J


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page