National

Ahlem Gzara : Le pass vaccinal tunisien bientôt reconnu en Europe

 

La directrice des soins de santé de base et membre de la commission de vaccination, Ahlem Gzara, est revenue, lundi 29 novembre 2021, sur la mise en place du pass vaccinal dont l’entrée en vigueur est prévue le 22 décembre, ainsi que les nouvelles mesures à destination des voyageurs annoncées en prévision d’une nouvelle vague de contaminations au Coronavirus avec l’apparition d’un nouveau variant, Omicron.

Invitée de la Matinale de Shems FM, elle a expliqué que les citoyens devraient, à compter de cette date, présenter un pass vaccinal en version papier à imprimer depuis le site Evax.tn ou en version électronique téléchargée sur le téléphone.

 

Elle a fait savoir, dans ce sens, que les cartes qui circulent actuellement avec le logo du ministère de la Santé et un QR Code scanné n’étaient pas reconnues par les autorités affirmant que cela s’apparente à de la falsification de documents officiels.

 

Ahlem Gzara a ajouté que le pass vaccinal tunisien serait bientôt reconnu en Europe et que celui délivré en Europe serait reconnu en Tunisie précisant que les autorités tunisiennes et européennes travaillent en étroite collaboration pour jumeler les lecteurs de QR Code utilisés pour la vérification des pass vaccinaux tunisiens et européens.

Interpellée sur les nouvelles mesures imposées aux voyageurs, Ahlem Gzara a rappelé que tous les voyageurs non-résidents âgés de plus de dix-huit ans devraient présenter un certificat de vaccination ou un passeport vaccinal pour accéder au territoire tunisien, ceux n’ayant pas achevé leur schéma vaccinal devraient effectuer un confinement obligatoire de dix jours dans les centres aménagés et un test PCR durant les dernières 24 heures, et ceux âgés de plus six ans doivent présenter un test PCR négatif réalisé 48 heures au plus tard avant l’embarquement.

Ces mesures – mises en place en prévision d’une nouvelle vague de contaminations au Coronavirus avec l’apparition du nouveau variant, Omicron – entrent en vigueur à compter du 1er décembre. Elles viennent consolider la décision du ministère de la Santé de généraliser la troisième dose du vaccin anti-Covid. Cette dose booster devrait renforcer l’immunité acquise par les deux premières injections.

 

 

Interrogée sur le nouveau variant repéré en Afrique du Sud en premier puis dans quelques pays européens la semaine dernière, la directrice des soins de santé de base et membre de la commission de vaccination a avancé que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) état en train d’étudier l’efficacité des vaccins disponibles contre ce nouveau variant.

L’apparition de ce variant – B.1.1.529 – a été confirmée jeudi dernier par les autorités sanitaires sud-africaines, alors que le monde vit au rythme d’une nouvelle vague de contaminations au Coronavirus. Il présente plusieurs mutations en comparaison avec les autres variants. Son comportement pourrait être imprévisible, selon les scientifiques. Les mutations détectées sont liées à la capacité du virus à résister aux vaccins, ce qui pourrait le rendre plus virulent, d’après l’OMS.

 

Tous nos articles sur la pandémie Covid-19

 

N.J.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page